Chaman élémentaire et Guerrier contrôle : Les sauveurs du prochain métagame

Que penser des buffs et nerfs de cette semaine sur Hearthstone ?
JHden | 13/05/2021 à 14h35 - 3

Très attendus depuis leur annonce il y a un peu plus d'une semaine, les nerfs et buffs ont enfin étés annoncés et sont dans le jeu au moment de votre lecture. Alors que la majorité des joueurs compétitifs s'attendaient à un changement du Flux de l'incantateur ou de cartes en prêtre afin de rabaisser la puissance du mage et du prêtre actuellement, c'est au final un autre scénario qui semble nous attendre pour la suite de ce métagame.

Avec seulement la source de puissance qui passe de 4 à 5 mana, un changement qui au final pourrait presque aider le mage, la carte permettant désormais de corrompre le lancer d'anneaux, rien ne semble indique que Jaina soit prêtre à laisser sa place au sommet du métagame.

Pour Anduin, l'Hystérie passant à 4 points de mana semble déranger Gul'dan plus qu'autre chose, tant le prêtre peut jongler avec son mana et dispose de possibilités au tour 3 de toute façon.

Mais ce qui me fait le plus douter de l'impact de ces changements, et ce sentiment est partagé au vu des retours que j'ai pu lire, c'est que les classes de rythme ont été tout autant, sinon plus, touchées par ces nerfs. D'un point de vue impact sur une partie entre un deck de pression et un mage ou un prêtre, l'équation semble ainsi être toujours la même, une qui favorise les deux classes dominantes du moment.

Pourquoi ces changements qui ne semblent donc rien résoudre de ce que nous avons pu voir durant le Masters Tour Orgrimmar ou durant ces 2 dernières semaines de format spécialiste pour les Grandmasters ? 


1. Le monde ultra compétitif représente seulement 1% des joueurs

Je suis le premier à oublier que le monde global d'Hearthstone est très loin de se résumer à ceux que l'on voit régulièrement en stream, sur les réseaux sociaux ou lors des tournois mondiaux. Pour beaucoup de joueurs, Prêtre et Mage sont très loin d'être un problème lorsque comparés au Paladin par exemple.

Cette premier différence pourrait bien expliquer la raison pour laquelle Premier jour d'école a été modifié, et passer d'une carte très rapide à une carte plus orientée sur le moyen terme en coutant désormais 1 point de mana mais ajoutant 3 serviteurs dans la main du joueur.

L'autre changement qui doit ravir beaucoup de joueur est le changement du Chevaucheur de crabe qui ne sera désormais de la furie-de- vents que le tour de son arrivée sur la table.

Ces deux changements devraient très largement ralentir le paladin et dans une certaine mesure le Guerrier ruée, deux decks de rythme qui sont bien plus puissants à des rangs autres que le haut du légende. Ces changements interviennent donc dans le but de ralentir ces début de parties qui sont si punitifs et donnent plus de temps aux decks adverses pour y répondre.

Si ces changements sont logiques, le niveau compétitif a tendance à détendre sur le reste du ladder avec le temps et l'exposition de la grande majorité des joueurs à l'opinion des joueurs dominants, et le futur proche pourrait ainsi voir encore plus de mages et de prêtre, ces derniers n'étant même plus inquiétés par les decks plus rapides dans les rangs plus modestes. 


2. Chaman Élémentaire et Guerrier Contrôle

A coté de nerfs qui ont laissé planner un doute certain, ce sont les buffs qui ont poussé les joueurs à se poser des questions. Deux archétypes semblent être poussés par Blizzard, le chaman élémentaire qui voit l'élémentaire délié gagner un point d'attaque et le rodeur des nénuphars devenir une 5/6.

Bien que j'ai de gros doutes sur le fait que ces changements amènent une hausse de la popularité de ces decks, mankrik semblant toujours être un choix bien plus intéressant que l'élémentaire délié par exemple ou l'élémentaire de nénuphar n'ayant presque aucun intérêt face à mage et semble très limité contre prêtre.

Un deck qui a reçu de l'aide et qui peut avoir un intérêt cependant est le guerrier contrôle, un deck qui voit une certaine popularité en open cup grâce à son très bon match up contre prêtre. Bien que si ce dernier venait se mêler à la guerre entre mage et prêtre, Gul'dan deviendrait un choix excellent, Jarraxus donnant la victoire presque automatique face à ce type de decks très lents.

Si l'un des deux archétypes renforcés aujourd'hui semble ainsi pouvoir proposer une alternative dans le métagame actuel, le deck semble également très fragile à plusieurs decks existants. Il aurait cependant le mérite de relancer la dynamique d'un métagame qui semble être arrivé à bout de souffle à en regarder les dernières semaine sur le format.


3. Conclusion

Outre les changements cités précédemment, on peut voir que les nerfs ont pour but de ralentir le rythme des decks les plus forts alors que les buffs cherchent à avoir un impact direct sur celui des decks en retrait.

Le problème de ces changements est le fait que les decks les plus forts actuellement ne reposent pas sur des principes de rythmes réguliers mais sur des tours qui créent un avantage qui se ressentira sur toute la partie par la suite, et ces cartes là, comme le flux de l'incantateur par exemple, n'ont pas été touchées. De même pour la Chiromancie du prêtre par exemple, une carte qui jouée au tour 3 permet de répondre de façon beaucoup plus flexible à presque toutes les stratégies adverses.

Ces nerfs sont ainsi pour le moins très curieux, et ont laissé la plupart de ceux qui y ont réagi sur les réseaux assez perplexes, la majorité voyant un métagame qui ne devrait pas évoluer en termes de match up mais tout de même laisser plus de place dans ces derniers.

Que pensez vous de ces changements ? Voyez vous certains decks revenir dans le métagame ou faut-il attendre le mini set pour combler nos attentes de changements ?

Bon jeu à tous !

Tags : Hearthstone Metagame
3 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 29.501.244 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.