Comment contrer les 3 decks Mage/DH/Guerrier qui dominent le metagame Hearthstone ?

sujet intéressant n'est-ce pas ?
JHden | 07/10/2020 à 11h01 - 1

Si vous suivez un peu le monde compétitif d'Hearthstone, vous avez du vous rendre compte que depuis le patch ayant changé les animaux gardiens et le pèlerin tortollan, trois decks sont clairement sortis du lot. Il s'agit du mage tempo, du guerrier bombe et du chasseur de démons fragments.

Chacun de ces decks était déjà excellent dans le métagame précédent, mais avec la presque disparition de druide, le chasseur de démons et le mage tempo ont pu encore un peu gagner en puissance relative, et le guerrier bombe a pu profiter de la disparation du mage tortue qui l'ennuyait. De plus, avec la sur-représentation du mage tempo, les deux autres ayant des match ups favorables contre ce dernier trouvent leur compte dans l'environnement actuel.

Nous avons un triangle dominant dans lequel le mage tempo agit comme deck dominant et le plus complet actuellement. Le chasseur de démons est l'un de ses meilleurs contre et gagne du terrain de jour en jour, tandis que le guerrier est simplement un bon deck avec de très bons arguments dès lors qu'il y a pas de quoi venir ennuyer ses armes.

Et ennuyer ces decks est justement ce qui est très difficile si on tente de les affronter sur leur terrain. En effet, ces 3 decks poussent des synergies au maximum et sont presque inarrêtables quand ces dernières fonctionnent à leur potentiel maximum. Arrivent donc les cartes techniques qui semblent être le seul mais excellent moyen de punir l'énorme popularité de ces decks. Et si c'est difficile de s'adapter en ladder, dans lequel les match ups sont plus diversifiés, le monde des tournois voit de plus en plus de line ups destinées uniquement à démolir ces decks là précisément.

Pourrait-on avoir un métagame opposant la puissance brute de certaines synergies et le côté situationnel des cartes techniques pur les contrer ? Il y a en tout cas deux petits serviteurs 3/2 pour deux mana qui ne demandent qu'à être utilisés, il s'agit de la néophyte du culte et du limon des marais.


1. Bloquer le développement pour casser tout le fonctionnement d'un deck

Ce que ces decks ont en commun est qu'ils reposent sur certaines mécaniques importantes pour fonctionner correctement. Et que bien souvent, il y a une séquence assez claire de mise en place, amélioration et explosion qui peut se voir dans leur construction d'une partie.

Le mage tempo cherche à prendre le rythme du match pour ensuite pouvoir utiliser cette avance et piocher afin de trouver ses cartes de synergies. Ces dernières serviront ensuite à exploser et à imposer à la fois un rythme très soutenu sur le match mais sans pour autant que le mage s'épuise. Ainsi, si on est capable casser sa mise en place en lui prenant la table rapidement ou en déroutant son tour d'explosion. On est capable de changer le rythme de la partie et donc de casser cette chaîne de pression qu'il installe sur la partie. Et la carte parfaite pour faire cela est la néophyte du culte.

Dans le cas du guerrier et du chasseur de démons, leurs synergies tournent autour des armes, beaucoup plus pour le guerrier que le chasseur de démon cependant. Avec Garrosh, sa mise en place est très liée au fait de limiter la pression adverse et trouver sa pincecalibur. Une fois qu'elle est équipée, le deck peut continuer de ralentir la pression adverse et utiliser cette arme pour infliger de lourds dégâts tout en mélangeant des bombes. Puisque toute la stratégie est basée autour de cette arme, il est beaucoup plus simple de démolir le deck là où la néophyte du culte peut demander une notion de timing contre mage. Un limon des marais acide ou un barboteur kobold et le guerrier devra recommencer sa mise en place (qui peut aller beaucoup plus vite qu'en début de match cependant).

Enfin, pour Illidan, casser le rythme est le plus difficile et c'est ce qui pourrait à terme donner au deck le titre du fort du métagame. Puisque son initiative est basée sur le flux de dégâts qu'il peut infliger, soit de manière continue, soit en accumulant un énorme montant en main, il faut arriver à lire un peu le jeu adverse pour savoir quand le forcer à ralentir. Casser les armes, poser une énorme provocation, donner vol de vie à un de nos serviteurs... Tous ces moyens sont bons pour ralentir le chasseur de démons et font donc que beaucoup de cartes peuvent aider à le contrer, mais c'est réellement le timing qui est important contre Illidan. 

Une provocation ou un vol de vie peuvent se faire détruire par la danse des lames, et casser l'arme n'a pas de sens si la table est déjà menaçante. Les cartes techniques ou flexibles qui permettent de le ralentir doivent donc être pensées dans une stratégie globale dans lesquelles elles viennent servir d'étape importante. Nous avons ici, au lieu d'une carte technique très forte, une multitude de possibilités (limon des marais acide, tête brulée cramoisie, une foule de cartes de classe...) qu'il s'agit de savoir utiliser au bon moment.


2. Qui pour venir provoquer le changement ?

Même si un métagame basé sur le bon choix des cartes techniques et des capacités de deckbuilding me plait énormément, imaginer qu'il n'y aura aucun changement dans les deux mois à venir est tout de même une perspective bien triste. Alors posons-nous la questions des decks qui pourraient venir provoquer ce changement et continuer de faire évoluer le métagame.

En première position dans mon esprit se trouve le guerrier contrôle, un deck qui peut avoir du mal à tenir mage tempo sur le long terme mais qui disposent de capacités défensives impressionnantes et donc très dérangeantes pour les deux autres decks, étant basés sur les dégâts directs.

Assez proche de cette idée, on peut trouver un cousin germain avec le BIG guerrier, un deck avec des capacités défensives un peu inférieures mais qui intègre des conditions de victoire bien plus solides que la version purement défensive.

Dans un autre style mais toujours sur un principe de défense, on peut trouver le paladin libram contrôle qui grâce à des libram d'espoir peut se soigner et se protéger à la fois, rendant les stratégie d'agression pure compliquées. Le deck compte aussi les serviteurs aux provocations les plus solides du moment avec l'élève studieux ou le cherche-vérité de l'aldor.

Si ces decks-là sont très bons contre chasseur de démons et guerrier bombes, il faut aller voir du coté des decks agressifs pour vraiment ennuyer le mage. Et le match up contre mage est probablement la principale raison qui permet à chasseur face d'exister actuellement tant son match up contre chasseur de démons est compliqué si ce dernier a accès à son vol de vie.

Le mage cependant ayant déjà deux match ups compliqués contre guerrier et chasseur de démons, et étant un deck déjà très proche de l'immobilisme en termes de listes, ne devrait pas être le point central du métagame. Avec le temps il ne serait pas surprenant que les adaptations du métagame se fassent en fonction du chasseur de démons, qui lui donne beaucoup plus de place au deckbuilding dans la façon de le contrer. Le guerrier semble avoir déjà trouvé ses nemesis avec le limon des marais acides et le barboteur kobold.

Même si c'est encore très tôt, des itérations de démoniste galakrond ou de druide quête ont été aperçues en ladder ou en tournoi récemment, montrant bien que le métagame peut encore nous réserver des surprises. Il va simplement falloir laisser un peu de temps aux deckbuilders pour trouver et mettre en place leurs idées pour amener le prochain métagame.


Superclash

Je profite de cet article pour vous rappeler que le SUPERCLASH, notre format de deckbuilding avec wolwiloréal est de retour ce soir pour 10 semaines (jusqu'au 9 décembre).

Si les premières éditions il y a 4 ans étaient orientées autour de la scène française, nous sommes aller chercher des joueurs autour du globe cette fois-ci (la liste se trouve dans ce tweet ) et le stream pourra être suivi en français sur la chaine de wolwiloréal ou en anglais.

Le premier match aura lieu ce soir à 21h15 et se disputera entre l'anglais Meati et le Canadien Mick pour déterminer le premier champion de cette nouvelle saison. 

En espérant vous voir nombreux pour ce retour qui nous tient à coeur, et n'hésitez pas à partager vos avis sur ce métagame qui commence à être bien installé et vos solutions au trio qui semble dominer les débats actuellement.

Tags : Hearthstone Metagame
1 commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 28.413.512 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.