Ensemble Fondamental : Quel avenir pour les cartes neutres ?

Dragons, races, Charge... et les meilleurs decks du moment !
JHden | 08/03/2021 à 21h12 - 1

Après l'article sur les 10 classes la semaine dernière et l'annonce de modifications d'équilibrage pour la troisième semaine mars, nous devrions encore avoir un peu de temps avant l'arrivée de l'ensemble Fondamental et donc plus de temps pour s'y préparer. Si les 16 cartes que chaque classe a obtenu nous ont donné de bonnes directions quant à ce que chaque héros pourrait être capable de faire durant l'année du Griffon, c'est le set neutre qui a le plus à prouver.

En effet, actuellement dans le jeu, les meilleurs decks sont plus que majoritairement déterminés par les cartes de classe, à tel point que plusieurs decks jouent aujourd'hui avec seulement 2 ou 3 cartes neutres. C'est notamment le cas du voleur combo qui n'intègre que l'aventurier en pleine quête ou du guerrier blessure qui ne joue aucune carte neutre.

Bien que des decks avec uniquement des cartes de classe montre un autre aspect positif du jeu et permet à chaque classe de proposer un gameplay unique, limiter les cartes neutres à un statut de cartes techniques et qui viennent compenser des match ups négatifs semble trop réducteur pour le set de cartes le plus rempli du jeu.

Avoir des ensembles de base auquel chaque classe pourrait avoir accès, en y ajoutant leur touche par exemple pourrait être un aspect intéressant, et qui jusqu'à maintenant n'était représenté que par Malygos ou le Commissaire priseur lorsque des classes reçoivent une grande quantité de sorts peu chers.

A regarder le set neutre cependant, on peut voir que certaines cartes emblématiques n'en font plus partie alors que de nouvelles cartes pourraient devenir très intéressantes dans le futur. Plusieurs cartes ainsi que le changement des dragons emblématiques devraient notamment redonner ce coté légendaire à ces outils qui n'étaient plus utilisés dans le jeu de 2020.

Plongeons nous ainsi dans ce set neutre pour l'année du Griffon, un set qui aura la lourde responsabilité de redonner de l'importance à la partie commune de la collection.


1. Les dragons font écailles neuves

Ysera, Alexstraza, Malygos, Onyxia, Aile de Mort et Nozdormu ont tous été modifiés dans ce nouveau set, dans le but évidement de leur redonner un sens compétitif, que seul Malygos, et à l'occasion Alexstraza, pouvaient se targuer d'avoir.

Nozdormu sera une exception dans ce set, son effet étant unique et devant permettre un mode "blitz" que les joueurs pourront expérimenter. Bien que la carte semble n'avoir aucun intérêt dans un deck qui n'a pas pour but de se mettre d'accord avec son adversaire auparavant, c'est intéressant de voir ce concept dans le jeu. On pourrait cependant se poser la question de pourquoi ne pas simplement faire un mode de jeu dédié au lieu de sacrifier un emplacement dans le deck.

Concernant les 5 autres dragons, je vois Ysera et Alexstraza comme les deux dragons les plus prometteurs, l'un pour le coté valeur et l'autre du coté rythme.

Ysera rappelle évidemment Elise la Pionnière mais dans une version beaucoup plus couteuse et beaucoup plus puissante. Bien que les stratégies de valeur ne soient plus vraiment au gout du jour, on peut supposer qu'Ysera aura peut être le temps d'être jouée si le jeu se ralentit comme prévu.

Alexstraza en revanche pourrait bien devenir plus puissante qu'auparavant. En effet, sa capacité à soigner 8 points de vie dans tous les cas lui donne la capacité d'être jouée à n'importe quel moment, alors qu'il fallait sacrifier des points de vies dans certaines situations auparavant. De même, le fait d'infliger 8 dégâts à un adversaire lui donne la possibilité d'être utilisée pour contrôler la table ou infliger de lourds dégâts à l'adversaire.

Concernant les 3 dragons restants, Onyxia et Aile de mort ont progressé mais semblent encore trop situationnels pour pouvoir trouver une place dans les decks. Onyxia, de par son coût de 9 mana, a souvent du mal à venir soutenir des decks basés sur le nombre de serviteurs sur la table, qui cherchent en général à finir la partie avant le tour 9. Aile de mort pourrait revenir en tant que réponse précise si le métagame s'y prête, mais malgré sa nette amélioration dans une défausse adaptée à son effet, la carte semble trop couteuse pour fonctionner.

Malygos est quant à lui le plus difficile à juger, et son changement radical pourrait venir trouver sa place dans des decks de combos qui chercheraient à assembler un combo précis. Une pioche aussi couteuse que 9 mana semble cependant trop peu flexible et explosive pour pouvoir trouver sa place en voyant certaines cartes disponibles dans les extensions de 2020, une année qui a fait exploser la capacité de pioche pour beaucoup de classes.


2. Que deviennent les races ?

Un point qui m'a sauté aux yeux lors de la découverte de cet ensemble neutre est la relative absence d'une race dominante dans l'ensemble neutre. En effet, les pirates ou murlocs ont chacun perdu des membres importants comme le corsaire de l'effroi par exemple ou le chef de guerre murloc.

Cette réduction du nombre de cartes d'une même race dans l'ensemble fondamental peut signifier deux choses, soit une direction à venir qui ne met pas l'emphase sur les races, soit la volonté de donné certaines cartes importantes à une classe précise qui pourra donc faire fonctionner la race en question.

Je penche personnellement pour la seconde option, et ce de part la présence des méca dans cet ensemble neutre. La présence du maitre des rouages dans cet ensemble, une carte à très forte synergie avec les mécas, m'indique que d'autres cartes devraient venir soutenir cette race dans le futur. La présence de l'ennuy-o-tron et de char araignée n'étant définitivement pas assez pour que cela fonctionne.

Il en est de même pour les murlocs qui semblent complètement injouables sans leur chef de guerre, et dont une variation devraient revenir au cours des extensions, sous peine de ne pas voir nos chers petits poissons exister durant l'année du Griffon. Les races ont eu du mal à fonctionner dans le format standard ces dernières années, et seuls deux decks viennent à l'esprit quand on réfléchit à ces synergies, le chaman totem et le paladin ramp qui utilisait la carte "ça sent le poisson" pour invoquer les murlocs de son deck.

Si le deck totem avait un gameplay bien trop linéaire et prévisible pour fonctionner, les murlocs avaient cette synergie entre eux qui les rendaient très (trop) explosifs quand ils fonctionnaient. A voir ce que Blizzard nous réserve de ce coté là pour continuer à faire exister les races dans le jeu.

Avec la présence de la Grave-Totem Draenei dans le chaman, il y a fort à parier que la synergie sera développée à un moment dans l'année. Les murlocs sont un peu plus mystérieux avec aucune classe qui n'en dispose dans leur 16 cartes de base, le paladin est historiquement associé à ces derniers, mais n'a vraiment pas grand chose qui indiquerait une association avec les murlocs.

Les pirates, quant à eux, pourraient s'envisager dans le voleur qui les a déjà utilisés par le passé et dispose d'un pirate dans son ensemble fondamental et a une synergie de par son pouvoir héroïque pour faire fonctionner le nouveau Flibustier des voiles-de-brumes, un remplacement au matelot des mers du sud, qui a été retiré probablement à cause de son mot clé "Charge".


3. La charge, c'est terminé

Si vous n'êtes pas une carte de classe légendaire, vous n'aurez pas la charge, voilà le topo. Ce mot-clé est désormais réservé à une élite et devrait servir dans des occasions bien précises. Plusieurs cartes neutres l'ont appris à leurs dépens, notamment le sanglier brocheroc et le guerrier branchie-bleue qui malgré le gain d'un point d'attaque pour compenser le passage à la ruée ont définitivement perdu de leur saveur.

La charge n'était pas particulièrement utilisée dans les cartes neutres, seul le matelot des mers du sud dans des decks voleur a eu un semblant de popularité. Ce choix de réduire le mot-clé indique la volonté de blizzard de remettre l'accent sur l'interaction sur la table et pourrait permettre plus de cartes de synergies dans le futur.

En chasseur par exemple, le retour de la Frénésie féroce aurait pu ouvrir des combos avec le sanglier de brocheroc durant l'année. Ou le guerrier branchie-bleue qui permettait un deck combo Paladin dans le mode libre avec la carte Tous les Murlocs de ta vie.

Bien que les combos ne devraient pas disparaitre complètement, et leur existence est nécessaire à l'équilibre d'un jeu de cartes, il faudra désormais chercher des synergies plus spécifiques pour faire fonctionner des synergies de dégâts dans le futur. Ce changement devrait au moins ralentir un peu le rythme des parties, et une charge plus occasionnelle signifie la possibilité de mieux l'anticiper et la planifier, ce qui pourrait également redonner du sens au mot clé provocation. Je vois ce changement comme bénéfique dans l'ensemble, et redonner du sens aux mots-clés est quelque chose de très important pour le futur d'Hearthstone, ces derniers n'ayant plus vraiment de sens en dehors de la ruée, une mécanique qui a prit le dessus dans le jeu depuis son introduction.


4. De nouvelles cartes pour de nouvelles possibilités ?

Afin de redonner de l'intérêt à l'ensemble neutre, les nouvelles cartes ajoutées à ce dernier devaient naturellement être intéressantes, et deux d'entres elles semblent l'être. Seigneur Runthak et Taelan Fordring sont deux cartes qui me plaisent beaucoup et qui amènent dans cet ensemble neutre un aspect qui lui manquait à mes yeux : le rôle de soutien.

Depuis un moment maintenant, l'ensemble neutre ne rempli que deux fonctions :

  • Proposer des cartes techniques à des mécaniques dominantes, comme le Limon des marais acides pour les armes ou le Chasseur de gros gibier (qui fait son retour à 4 mana) par exemple. Le nouveau Vol'jin est tombé dans cette catégorie également, étant une carte qui sert à contrer les decks OTK notamment.
  • Proposer des cartes à effet exponentiel qui devenaient obligatoire une fois leur synergie exploitée au maximum. C'est le cas notamment du jongleur de crayons, du balai animé ou encore de l'artificier Mo'Arg, des cartes qui sont devenues des conditions de victoire avec le temps.

Depuis un moment, l'ensemble neutre ne proposait plus ces cartes simplement solides que l'on pouvait jouer dans son deck, cette distinction appartenant uniquement aux cartes de classe. Bien que ce type de cartes existe actuellement, on peut notamment penser à Vectus dans la synergie des râles d'agonies ou au défenseur de karthut qui trouve une place dans beaucoup de decks défensifs, ces cartes restent très marginales.

Taelan Fordring pourrait bien être une carte qui remettra un peu la fonction de soutien d'un style de jeu au centre de l'ensemble neutre. Sa capacité de tuteur est quelque chose qui était réservée au cartes de classe jusqu'à maintenant, avec le démoniste qui pouvait trouver des démons, ou le guerrier par le biais de l'ancre du salut.

En octroyant une capacité ciblée dans l'ensemble neutre, cela permettra aux decks de valeur ou de combo d'avoir cette option à disposition en permanence sans pour autant que la carte ne devienne un problème à termes, elle ne fait que renforcer la stabilité du deck. Taelan Fordring sera ainsi utilisé comme une seconde chance de piocher notre carte importante et éviter qu'elle ne reste au fond du deck, tout en nous protégeant au passage en milieu de partie.

Seigneur Runthak pourrait devenir plus problématique avec le temps, si des cartes pouvant rendre son bonus de +1+1 gênant venaient à voir le jour. Cependant la carte est à mes yeux un des design les plus important pour Hearthstone à l'heure actuelle.

L'archétype contrôle n'existe plus dans Hearthstone, les decks reposant sur des logiques de pression de l'adversaire ou de réalisation d'un combo. Le paladin Libram ou le druide highlander sont des decks à forte capacités défensives mais simplement parce que leurs cartes de pression vont également dans ce sens, ils n'ont absolument jamais pour but premier la défense et l'épuisement des ressources adverses.

Runthak pourrait bien récompenser ce style de jeu à nouveau, en ayant une optique défensive grâce à la ruée, mais en permettant à des decks défensifs de remettre du rythme sur la partie si le besoin s'en faisait sentir. En effet, les decks contrôles ont tendances à jouer des serviteurs avec des statistiques basses pour leur coût, profitant souvent d'un effet en échange ou de plusieurs mots clés. Avec un bonus de +1+1 à leurs statistiques, ces serviteurs pourraient devenir de très bons outils de pression, ce qui limiterait le temps que l'on donne à notre adversaire pour mettre en place ses synergies. Redonnant ainsi un intérêt aux archétypes défensifs qui pourrait passer à un plan de jeu plus agressif en fin de partie au lieu de se contenter d'essayer d'épuiser un adversaire qui est capable de piocher son deck avant de ne plus pouvoir utiliser son mana de façon optimale.

Dans l'ensemble, ce set neutre est difficile à juger, en grande partie parce que l'ombre de la puissance actuelle du jeu fait passer beaucoup de cartes du passé pour des outils inutilisables. Mais si le set neutre est une indication de la direction du gameplay pour l'année du Griffon, alors l'interaction devrait être de retour tant cet ensemble fondamental donne d'outils pour le contrôle de la table et du flux de dégâts. La ruée est très présente, la valeur également de part les dragons mais également le retour de cartes comme le Baron Vaillefendre, mais surtout des outils défensifs simples comme l'ennuy-o-tron ou le Basilic peau de pierre, cartes très simples mais très efficaces dans le rôle d'ennuyer un adversaire qui voudrait forcer un gameplay spécifique.

Les cartes de classes m'avaient laissé un peu plus dubitatif quant aux possibilités de chacun, mais l'ensemble neutre semble plus cohérent quant à la direction générale du gameplay à venir. L'extension qui arrivera au même moment devrait également venir renforcer ce sentiment, le nouveau mot clé "Frénésie" poussant à l'interaction et aux échanges avantageux avec nos serviteurs.

Que pensez vous de l'ensemble de ce set de base ? Vous indique-t-il un virage dans le bon ou le mauvais sens ?


5. Les decks

Avant de se quitter, voici la TierList de cette semaine, qui ne devrait pas changer d'ici aux prochaines modifications à moins que le Masters Tour de ce week-end ne vienne amener une nouveauté inattendue. 


Tier S : Meilleur deck du métagame actuel


Tier A : Excellents decks


Tier B : Bons decks avec des match ups difficiles - Decks moyens qui profitent de bons match ups

Tags : Hearthstone Metagame
1 commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 29.208.129 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.