Et si la rotation avait lieu avant le Masters Tour de Forgefer ?

En bonus, 10 decks dont le Top 3 qui domine le Ladder
JHden | 25/02/2021 à 14h17 - 1

Dans certains de mes articles, je partage le fait que les différentes annonces et la direction que prend le jeu me font dire que la compétition n'est plus la priorité des équipes de développement. En effet, après des années à développer une scène compétitive, on peut trouver cela logique que les moyens de développement soient investis ailleurs et que l'on cherche à profiter de cette scène compétitive plus qu'à continuer de la faire grandir.

J'aimerais aller au bout du principe et imaginer que la compétition soit un moteur pour les autres aspects du jeu et que l'on se serve de ces gros tournois comme des plateformes pour promouvoir l'avenir du jeu, et non pas simplement célébrer ce qu'il est sur le moment.

Avec le core set qui devrait nous être révélé ce jeudi 25 février, et les annonces de la prochaine extension déjà bien entamées, ainsi que le mode mercenaire qui arrivera à ses cotés, est-il si impensable que le Masters Tour Ironforge de la mi-mars puisse se jouer avec ces nouveautés déjà implémentées dans le jeu ?

Avec un métagame déjà bien installé et qui ne devrait pas changer à moins d'annonces dans ce sens, vous pouvez d'ailleurs retrouver une tierlist en fin d'article, plongeons-nous dans le champs des possibles et tentons de savoir pourquoi ce serait en effet une bonne idée de faire de l'un des plus gros tournoi à venir une vitrine à la nouvelle année du Griffon.


1. La rotation est prête à sortir à tout moment

Si nous avons commencé à avoir des cartes concernant le core set ainsi que l'extension Forgés dans les Tarides, c'est que ces derniers peuvent être disponibles dans le jeu dans de très brefs délais. Blizzard n'a jamais eu de problème à nous faire patienter lorsque le besoin s'en faisait sentir, et Dean Ayala a déjà dit dans une interview que la rotation pourrait avoir lieu en mars.

Avec la foire de Sombrelune qui est sortie en novembre au lieu du classique décembre comme c'était d'habitude le cas pour la troisième extension de l'année, changer le calendrier afin d'y intégrer les changements réguliers annoncés comme les mini-set aurait donc beaucoup de sens. Et le meilleur moment pour appliquer ces changements est surement au début de l'année afin d'aligner 2021 sur la même base au lieu d'appliquer un nouveau calendrier plus tard dans l'agenda.

Les rumeurs voudraient que la rotation soit prévue pour la semaine du 24 mars, c'est-à-dire celle après le tournoi, mais sans annonce officielle pour l'instant, et avec l'habitude qui s'est installée de voir des changements avant les tournois majeurs, pourquoi ne pas envisager le plus grand des changements cette fois-ci ?

Il y a fort à parier que des nerfs à certains decks très critiqués actuellement pourraient avoir lieu. Notamment le voleur face ou peut-être certains sorts du prêtre qui semblent couter peu cher au vu de leur efficacité. Chiromancie par exemple, amène à des tours monstrueux de la part d'Anduin et lui donne des possibilités de come-back impressionnantes. Ill'gynoth passant à 5 mana ne serait pas non plus quelque chose de choquant lorsque l'on voit les capacités d'Illidan et de son deck OTK, deck qui serait très probablement le meilleur deck du moment si Illucia n'existait pas.

De petits changements afin de modifier le métagame et le rendre intéressant sont peut être déjà en train d'être pensés, ces derniers devant être effectués dans deux semaines au maximum pour laisser le temps aux joueurs de s'y adapter. Il n'y a pour l'instant eu aucune communication à ce sujet de la part des développeurs concernant ces éventuels changements, et même si Blizzard n'annonce plus ses nerfs depuis quelques temps, les communautés compétitives les voient souvent arriver malgré tout. En revanche, il y a tous les jours de nouvelles choses à savoir sur l'extension et la rotation qui se profilent, et même si ces deux événements semblent liés dans leur date de disponibilité, en voir un arriver avant l'autre afin de ne pas créer un trop gros changement est une option envisageable.

Avec un core set qui devrait être complètement connu ce jeudi, envisager qu'il soit disponible durant la première semaine de mars ne semble pas si difficile et cela devrait également ravir le public.


2. Quelle meilleure façon de relancer l'audimat ?

Soyons francs, les mauvaises audiences de la fin de 2020 n'ont absolument aucune raison de s'améliorer pour le Masters Tour qui arrive. La plateforme de diffusion est la même que l'année dernière et le métagame très similaire à celui lors des championnats du monde. En effet, paladin libram, un archétype de guerrier, le chasseur de démons OTK et le prêtre highlander étaient déjà des decks dominants à l'époque. La stratégie de modifier le méta avec des nerfs avant le tournoi provoque des réactions mais ces dernières restent modérées. Et avec le temps, beaucoup de joueurs s'y attendent, ce qui réduit fortement l'engouement que cela peut créer.

Ainsi, si Blizzard voulait chercher à changer les choses et réintéresser ses audiences, il faut logiquement aller chercher des éléments différents de ce qui ont été en place durant l'année 2020 : un changement radical que tout le monde demande depuis un bon moment.

Evidemment, les joueurs participants au tournoi vont surement avoir une réaction négative au fait de devoir réapprendre tout l'environnement du jeu sur un court laps de temps. Peut-être même que cela pourrait créer une publicité négative autour du tournoi dans les communauté compétitives.

Cependant, du point de vue des spectateurs, qui ne sont manifestement plus intéressés par ces compétitions, mais qui, s'ils gravitent encore dans des communautés du jeu, ont forcément entendu parler des changements qui arrivent, cela pourrait avoir un impact très positif.

Les streams en early access avant que tous aient la possibilité de toucher les cartes ont été exponentiellement critiqués avec le temps, au point que lors des annonces sur leurs réseaux, on peut lire des commentaires demandant directement au streamer de ne pas y prendre part . En revanche, avoir l'occasion de jouer avec les cartes pendant quelques jours puis de voir ce que les meilleurs joueurs au monde ont pu concocter avec ces nouveaux outils est une vision beaucoup plus alléchante pour les communautés. Ne serait-ce que la possibilité de tester les cartes avant d'avoir la réponse à quels sont les decks possibles devrait contenter beaucoup de monde dans les communautés, particulièrement ceux qui ont dit revenir pour justement pouvoir constater ce grand changement dans le gameplay que pourrait être cette rotation.

Ainsi, même si 400 joueurs auront surement leur mot à dire quant à cette possibilité, des milliers de spectateurs pourraient en revanche retrouver le chemin des streams Hearthstone si en effet, le core set venait à être effectif avant le Masters Tour Ironforge.

Dans la continuité de la logique d'une redirection des priorités du jeu vers le contenu, qui est d'ailleurs encore renforcée par l'annonce du mode Mercenaires à venir, tout cela fait beaucoup de sens et un Masters Tour présente également tout pour promouvoir du contenu à venir, et devenir un tremplin à la promotion de nouveautés.


3. Faire des tournois un show complet

Avec le passage au tout en ligne de par la situation mondiale actuelle, les tournois d'une envergure mondiale ont perdu énormément de prestige dans leur diffusion. Les pauses n'ont plus aucun habillage, les matchs n'ont plus de scènes créées pour l'occasion et de façon générale, la tension des grands moments ne se retrouvent pas vraiment dans ces évènements en chambre.

Une partie du problème de la baisse des spectateurs est également dû aux longues pauses qu'il y a entre chaque match, et le fait que nous devons attendre 20 à 30 minutes entre deux rondes d'un tournoi en ne regardant qu'un chronomètre et le nom des deux prochains joueurs à s'affronter, si ces derniers sont déjà connus.

Même si personnellement, je ne suis pas un grand fan des modes Battlegrounds, Duels ou que le mode mercenaires, même s'il attise ma curiosité, ne me donne pas envie d'y consacrer des heures pendant mon libre. Je suis convaincu que voir quelqu'un me présenter ces fonctionnalités, ou me parler de l'extension Forgés dans les Tarides qui arrive bientôt, ou même de l'histoire de Valeera, dont le livre des héros sortira le 3 mars, me ferait passer moins de pauses sur un autre stream, ou en faisant une activité qui pourrait faire que je ne reviendrait pas sur le stream ensuite.

Si les audiences de ces évènements doivent repartir à la hausse, il y a fort à parier que les gens qui se connecteront pour suivre le tournoi ne le feront pas uniquement pour son aspect compétitif.

Avec la certitude que les tournois de 2021 seront tous en ligne, il est important de trouver un habillage aux différents évènements et de trouver un moyen de garder cette idée que ce sont des moments particuliers pour Hearthstone. Si la diversité de contenu et la promotion du fait que chacun puisse trouver une façon de jouer qui lui correspond est la direction que doit prendre le jeu, ces moments devraient refléter cet état esprit également. Ainsi, même si l'attraction principale est le tournoi et la célébration des meilleurs joueurs de la planète, intégrer un peu de chacun des univers qu'Hearthstone est en train de développer semble la prochaine étape logique, au moins pour l'année 2021.

Que pensez-vous de l'avenir des Masters Tour ? Et que recherchez en les regardant ? Qu'est-ce qui pourrait vous faire revenir les regarder si ce n'est plus le cas ?

Avant de se dire à la semaine prochaine, je vous quitte avec une section que je ferais chaque semaine désormais : une Tier List de 10 archétypes, incluant les decks dominants du moment, ceux qui pourraient le devenir et enfin ceux qui sont encore en train de chercher leur place.

Je m'efforcerais de la mettre à jour chaque semaine, et ce dans le but de toujours garder un oeil sur le métagame et ses évolutions, même lorsque les sujets de ces articles ne se prêtent pas à évoquer les decks du moment.

Bonne semaine et bon jeu à tous !


Top 3 : Decks qui dominent le ladder actuellement


Les excellents decks : Ont des match ups qui les empêchent d'être au top


Les decks qui montent : En train de se tester face au métagame actuel

Tags : Hearthstone Metagame
1 commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 29.207.990 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.