News > Le mode spécialiste peut-il être le ladder que nous attendons depuis si longtemps ?

Le mode spécialiste peut-il être le ladder que nous attendons depuis si longtemps ?

Jeudi 21 mars 2019 à 11h00 par JHden - 9

Ce week-end avait lieu l'Arma Convention, premier tournoi offline en spécialiste pour moi et pour plusieurs joueurs avec qui je m’entraîne régulièrement. Et même si nous avions testé les open cups auparavant, le feeling à la sortie du tournoi n'était pas le même. 

On avait tous l'impression d'avoir passé un week end à jouer en ladder avec notre deck du moment. Et l'impression n'était pas mauvaise au final. Une habitude s'installe vite et avec le recul, je me suis senti plus souvent dans ma zone de confort que lors des tournois avec plus de decks. Ce qui veut surement dire qu'il y a moins de complexité dans ce format, Rexxar si tu nous regardes.

Le lundi, lors d'une interview avec Trec pour GamersOrigin, on nous a demandé ce que l'on pensait du format, et jusqu'à maintenant, mon idée était que je voulais me réserver d'avoir une opinion jusqu'aux nouvelles cartes. mais au final, j'ai répondu presque sans m'en rendre compte "ils nous ont donné un système de ladder en BO3 avec un side, c'est que les joueurs demandaient il y a 2 ans".

Et c'est là que j'ai réalisé que ce n'est pas du tout un format de tournoi que l'on aura cette année, mais un format de ladder. Dans lequel l'objectif n'est pas d'atteindre un rang à une date précise, mais d'atteindre un objectif avant la fin du temps imparti. Si vous avez suivi les podcasts sur le sujet, vous savez qu'on pense qu'il y a beaucoup de bonnes choses qui découle de ces changements.

Mais pour la dernière fois (je l'espère), parlons de ce nouveau mode de compétition, mais sous un nouvel angle, le ladder BO3.


Le jeu est-il à ses limites techniques ?

Cela fait des années que les joueurs compétitifs demandent un ladder en BO3, et d'autres jeux l'ont proposé dès leur sortie, ou très rapidement après. Hearthstone vient de s'y mettre sous la forme du format spécialiste, une classe (comme en ladder), pas de ban (comme en ladder), et à l'inverse des autres jeux, un recul du BO5 au BO7.

Là où c'est ironique, c'est que les autres jeux intègrent le BO3 pour satisfaire les joueurs compétitifs qui demandent un ladder plus profond, alors que Hearthstone passe à du BO3 pour attirer une masse de joueur plus large qui juge que le format conquête en BO5 était trop compliqué ou demandeur en cartes.

La question qui se pose est pourquoi le BO3 est-il devenu le mode par défaut des open cups, alors qu'il n'est pas implémenté dans le jeu comme c'est le cas partout ailleurs ? Ce qui permet aux joueurs de s’entraîner en ladder sur le format compétitif des tournois. 

A la place, Blizzard a préféré un système dans lequel les joueurs peuvent jouer en permanence, mais qui n'est plus disponible dès lors qu'ils sont qualifiés pour l'étape suivante. Celle précisément pour laquelle les joueurs voudraient s’entraîner le plus possible dans ce format-là.  Ce qui justifie encore plus le fait d'avoir ce système implémenté dans le jeu.

Alors vous me direz, les tournois se font en challenges entre amis, donc c'est très facile à répliquer dans le jeu. Et je ne vous donnerai pas tord. Mais pouvoir jouer sur un ladder donne de l'enjeu aux choses, il y a quelque chose d'inexplicable qui fait que l'humain veut être le meilleur et donne une valeur immense à cette petite étoile durement gagnée et qui représente notre écrasante domination sur une autre personne, probablement très gentille, sur une période de 20 minutes à une bonne heure.

Autre point que j'ai du mal à comprendre, c'est le fait que le plus simple pour attirer le maximum de joueurs vers ce nouveau système compétitif, ça semble tout de même de l'inclure directement dans le jeu. Alors pourquoi toujours séparer la sphère compétitive de la sphère amusante du jeu ? 

On nous donne de nouvelles aventures, on a eu les bras de fer, toutes ces choses montrent qu'ils peuvent ajouter des fonctionnalités au jeu. Qu'est-ce qui fait qu'ils n'ajoutent pas un ladder dans lequel on jouerait le même adversaire 2 ou 3 fois de suite avec 2 à 5 minutes entre chaque partie, moment pendant lequel on peut changer 5 cartes de son deck comme on le souhaite.
Je vois très mal la réponse être un manque de moyens de leur coté, alors je me demande si c'est simplement quelque chose qu'ils n'avaient pas prévu à la base du jeu et qui demande une refonte complète du système pour être possible (ce qu'ils pourraient faire, on va pas se mentir).

La logique voudrait que le problème est dans la conception du jeu, qui ne permet pas de toucher au ladder et qui donc force à passer par des plateformes extérieures. Ou alors c'est pour les partenariats avec ces dites plateformes, ce qui fait beaucoup plus de sens. 


Pourquoi avoir attendu les limites du mode conquête pour lancer le spécialiste ?

Un autre point qui m'est venu à l'esprit durant ce week-end, c'est pourquoi avoir mis autant de temps à lancer ce format qui est connu dans les autres jeux, mais aussi demandé par la communauté Hearthstone. Est-il vraiment nécessaire d'attendre que tout le monde soit lassé du format dominant du moment pour en lancer un autre ? 

Dans d'autres jeux, les tournois demandent aux joueurs de maîtriser plusieurs formats, ou en tout cas ne font pas chaque tournoi du circuit sous le même. Blizzard a prit le pas d'instaurer un format unique, qu'il a changé pour cette année. Mais la raison pour laquelle le format conquête a été abandonné, c'est parce que les joueurs s'en plaignaient et que l'on pensait en être arriver au bout.

Pourquoi attendre d'avoir vider les possibilités d'un format pour en instaurer un autre ? Est-ce si compliqué que ça de s'intéresser à plusieurs formats quand on a pour but de faire des tournois ?

Mon avis sur cette question, c'est qu'ils savaient que ce format était un format proche du ladder et qu'il fallait donc faire un vrai changement dans lequel le ladder en lui même aurait moins d'importance. Et ils ne pouvaient pas le faire avant cette année, les critiques sur le conquête étant réellement vives que avec l'explosion des tournois HCT sur 2018. Avec la rotation qui arrive, tout le monde se dit que les cartes changeraient tout et justifieraient ce nouveau format. Et puis j'y ai réfléchi un peu.

La principale critique du mode conquête était que c'était toujours les meilleurs decks qui sont représentés au final. Les joueurs ayant peur de prendre des risques sur un deck et de se faire punir, ils finissaient souvent par amener des decks bien connus avec des synergies établies, et éventuellement quelques cartes techniques. Cela était souvent dû au fait que les classes disposaient de cartes trop puissantes, et que donc, une fois la synergie découverte, il n'y avait plus qu'à en abuser.

Le format spécialiste pour l'instant, continue de reposer sur ces synergies de classe, et le chasseur étant le plus complet actuellement, il domine le format. Le gros problème que je vois arriver pour le format spécialiste est que pour équilibrer toutes les classes, la solution de facilité est de passer par les cartes neutres. Afin que tout le monde puisse en profiter.

La question qui se pose maintenant est donc : Voir 9 classes utiliser les mêmes cartes est-il vraiment mieux que 1 dominer les 8 autres ? 

On se laissera sur cette question pour cette semaine. Lundi prochain aura lieu le premier stream de révélation des cartes, je vous laisse donc deviner de ce dont on va parler la semaine prochaine.

Icone JudgeHype
Vous aimez notre travail ? Aidez-nous à rester indépendant en vous abonnant à JudgeHype Premium ou en désactivant votre bloqueur de publicités. Merci ;)
9 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Bras de fer de la semaine

En route pour le Norfendre

Arène

DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Hearthstone - Le livre pop-up
Ce livre pop-up original, inscrit dans l'univers du jeu de cartes donne vie à tout l'esprit et l'humour du phénomène vidéoludique dans des planches 3D animées, détaillées et créatives.
Hearthstone : Les recettes de l'aubergiste
Rengainez vos armes, sortez vos cartes, et aux fourneaux ! Plongez-vous dans 50 délicieuses recettes den-cas, apéritifs, amuse-gueules et cocktails inspirées de Hearthstone.
L'ANTRE DES PRÉDICTIONS
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
PRÉSENTATION : Les hérosRègles du jeuLes types de cartesCapacités des cartesListe des dos de cartesRécompenses des coffresLexique d'un JCCConstruire un deckArchétypes de decksStyles de decksLa tempoSynergies et combinaisons
GUIDES & DECKS : Recherche avancéeGuide du débutantGuide de l'arèneLe craftingLes secretsBien créer son deckDecision MakingUne nuit à KarazhanLa ligue des explorateursMont RochenoireMalédiction de NaxxramasImport et export de decksChamanChasseurDémonisteDruideGuerrierMagePaladinPrêtreVoleur
DOSSIERS : Toutes les cartes HearhtstoneLe Bois MauditKobolds et CatacombesChevaliers du Trône de GlaceBlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015Gamescom 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013Previews 2013CinématiqueQuel iPad pour jouer ?
IMAGES : AléatoiresIllustrations des cartesDes paquets épiquesEaster EggsFun cards des visiteursFun cards BlizzardFun cards des créditsFan artsPlateaux de jeuPax East 2013
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 27.205.063 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.