Le Paladin et le Guerrier reviennent sur le devant de la scène en mode Standard

Le signe d'une méta qui évolue
JHden | 29/09/2021 à 11h44 - 3

Alors que beaucoup de joueurs sont tournés vers le patch de Battlegrounds ou l’arrivée imminente du mode Mercenaires, les irréductibles du mode Standard pourraient eux aussi enfin avoir de quoi se réjouir. En effet, les derniers nerfs et buffs effectués en début de semaine dernière pourraient bien avoir l’impact que de nombreux joueurs demandaient depuis le mois d'août. Depuis mardi dernier, nous avons ainsi pu voir une nette réduction dans la quantité de Démonistes en ladder, mais également pour les Chasseurs de démons, les deux classes visées par les changements.

A leur place sont arrivées deux classes qui semblaient cruellement en retrait depuis le début du cycle d’Hurlevent. C'est le cas de Uther qui malgré un deck Paladin Handbuff n’a jamais vraiment su convaincre à haut niveau, et celui de Garrosh qui a été le retour très convaincant de ce début de métagame, avec deux archétypes sur le devant de la scène, le Guerrier Quête Pirates et le Guerrier Big, deux decks qui profitent énormément de la relative disparition de Gul’dan.

A quoi ressemble ce nouvel environnement, et quels sont les decks qui ont une chance de performer ? Si vous ne savez pas encore quoi jouer dans ce méta, voici un tour de table de ce qui semble tirer son épingle du jeu dans cette première semaine.


1. Le retour du Guerrier, un changement radical dans le gameplay

Que ce soit Guerrier Pirate ou Guerrier Big, ces deux decks étaient totalement absents jusqu’à maintenant. Pour le Guerrier Pirate, il semblait évident que sa puissance brute était trop basse et que les buffs qu’il a reçus sont la raison pour laquelle le deck est de retour.

Si plusieurs listes sont en circulation actuellement, celle qui semble faire le plus de bruit nous vient du serveur Chinois. Il s’agit d’une orientation tempo avec une curve très basse qui se stoppe à 5 de mana. On y retrouve cependant plusieurs outils défensifs comme Barov ou la Rancune qui permettent d’avoir de bonnes réponses aux decks agressifs qui pourraient nous déborder durant la phase de complétion de la quête. 

En ce qui concerne le Guerrier Big, c’est essentiellement la ligue des Grandmasters qui aura popularisé l’archétype, le deck étant utilisé dans une logique de contre une fois le chasseur de démons banni en tournoi. En effet, l’accès très rapide à de gros serviteurs combinés aux bonnes défenses de la classe permettent à Garrosh de tenir le druide Anacondra. Contre Mage, c'est essentiellement le Fauteur de Trouble qui se distingue, la carte étant très peu sensible au gel, continuant d’invoquer ses 3/3 tant qu’il n’est pas éliminé. Enfin, contre Valeera, l’accumulation d’armure est un excellent moyen de contrer le Voleur Garrot et son combo de dégâts limités. 

Cette arrivée du Guerrier, et sa stabilité sur cette première semaine a amené d’autres archétypes à revenir également. Le Paladin Libram notamment, un deck historiquement excellent contre Guerrier, est revenu en fin de semaine pour profiter de la popularité du Guerrier. Contrairement à Garrosh qui peut accumuler de l’armure, Uther a plus de problèmes contre les decks OTK comme le chasseur de démons, le mage ou le voleur, tous les trois encore très solides dans le métagame actuel. Il est obligé de les mettre sous pression pour l’emporter, mais sa logique de déborder Garrosh sur le moyen terme ne se prête pas spécialement à une approche très agressive.

Selon les decks qui seront dominant dans quelque temps, les decks de puissance relative comme le paladin Libram devront s’adapter. Si les decks OTK gardent l’ascendant, nous devrions voir revenir des decks plus rapides, cherchant à ne pas laisser traîner la partie trop en longueur. Le druide Aggro ou le Paladin handbuff seraient par exemple des decks potentiels.

Si le Guerrier venait à dominer cependant, on peut s’attendre à voir plus de decks midrange revenir, cherchant à mettre une pression plus continue sur la partie. Et à ce jeu là, il se pourrait qu’encore une fois, le démoniste ait encore son mot à dire.


2. Gul’dan continue de se réinventer

Il n’aura pas fallu plus d’une semaine pour trouver ce qui sera peut être le prochain archétype du démoniste : le Zoo quête Midrange. Le deck nous vient de l’espagnol Frenetic, qui en plus d’être actuellement second en ligue des grands maîtres, à également atteint le rang #1 légende avec sa création.

Toujours axé autour des deux grandes forces du démoniste, cette extension, la quête et le géant de chair, le deck tente de maximiser les deux pour avancer 2 conditions de victoire à la fois. Si l’adversaire venait à ne pas pouvoir défendre sur la table, les géants et autres serviteurs qui aident à piocher et avancer la quête comme le Diablotin des flammes ou le Diablotin lié par le sang sont capables de créer une bonne pression et forcer à une réaction rapide.

Si l’adversaire pouvait y faire face cependant, ce développement se transforme alors en distraction afin d’avancer la quête et ensuite devenir un deck de combo, qui utilisera la fatigue et sa pioche afin de battre son adversaire.

Pour l’instant, et comme chaque version de démoniste avant lui, le deck semble difficile à prendre en main et se fait discret en dehors des haut rangs du légende. Pourtant, le deck est déjà un contre potentiel à ces nouveaux archétypes défensifs, le guerrier évidemment en tête, et pourrait donc être le moteur du changement dans le métagame qui arrive.

En effet, si Guerrier et Chasseur de démons venaient à garder leur très bons winrate actuels, il semble impossible d’imaginer les decks de dégâts directs revenir. Avec ce démoniste qui intègre l’équation, des decks comme le Chasseur face par exemple, retrouveraient une raison d’exister et cela pourrait amener à enfin un mélange des archétypes. Une situation derrière laquelle beaucoup de joueurs semblent courir depuis le début de l’extension début août.


Conclusion

Cette première semaine de jeu est honnêtement très plaisante, au moins 3 nouveaux archétypes ont refait surface et le retour du Guerrier nous montre qu’il est possible de modifier l’équipe des classes malgré une énorme domination de certaines. Comme attendu, le Mage et le Chasseur de démons ont gardé une place très forte dans ce métagame. Le Druide et le Voleur sont pour l’instant tenus en échec par le Guerrier Big, mais l’arrivée du paladin pourrait être une excellent nouvelle pour ces deux classes. 

Si on s’attendait à une cristallisation rapide, c’est tout de même ironique de voir le démoniste jouer les trouble-fêtes et entretenir le doute sur la viabilité de certains decks populaires actuellement. 

Pour l’instant, il semblerait que les classes en retrait soient Thrall, Rexxar et Anduin, même si les deux premiers disposent de decks comme le chaman élémentaire ou les chasseurs quête ou face. Pour le Prêtre en revanche, le changement d’Illucia semble encore un peu difficile à avaler et aucun deck compétitif n’a pour l’instant vu le jour en ladder ou en tournoi. 

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette première semaine après ces gros changements ? Avez-vous trouvé un deck qui vous convient ou cherchez vous encore un deck de confort avec lequel avancer sur le ladder ? En vous souhaitant une bonne semaine à tous !

Tags : Hearthstone Metagame
3 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 30.029.908 visites.
© Copyright 1998-2021 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.