Le potentiel des mécas se révèle enfin sur Hearthstone : Decks et analyses inside !

JHden | 22/08/2018 à 14h19 - 4

Alors que le tournoi en Allemagne montrait une construction très conservatrice des decks, les joueurs ayant eu très peu de temps pour se préparer, la Copa America a quant à elle vu l'apparition de nouveaux archétypes. Avec une semaine de plus sous l'extension, certains joueurs ont trouvé le temps de concocter des decks nouveauX, avec notamment le paladin méca de Muzzy.

Du coté du Ladder, de nouveaux decks sont apparus durant la semaine, avec néanmoins un coté moins ingénieux que pour le nouveau Paladin, puisque ce sont souvent des archétypes du passé ou une amélioration de ces derniers. On notera tout de même un retour fulgurant du Voleur quête, qui en quelques jours a fait exploser les scores en terme de winrate et a largement réduit la popularité du Druide dans les plus hauts rang du Ladder.

À noter également l'arrivée du Chasseur méca râles d'agonie, une variante du Chasseur du Bois Maudit qui a ajouté aux oeufs et cubes deux nouveaux serviteurs en totale synergie avec le deck.


Muzzy rend le HCT Buenos Aires captivant

Il n'est évidemment pas le seul à avoir fait de ce tournoi un événement très apprécié de la communauté, mais il faut dire que le joueur américain a encore frappé fort ce week-end, en s'assurant un top 4 en Amérique du sud en comptant dans sa line up un Paladin absolument inconnu jusqu'alors.

Ce Paladin méca, aux allures très midrange et rempli de la synergie des petites machines, a pour but de créer une table extrêmement résiliente de part le magnétisme tout en étant capable de vider la table adverse avec les combos bien connus du Ppaladin (égalité + consécration ou pyromancien).

Bien que Tirion soit absent du deck (la carte la plus haute étant l'Armée infinie de Kangor), ce deck est tout à fait capable de jouer un plan de très long terme grâce à la valeur crée par Val'Anyr ou le défenseur butte pierre en plus des mécas. 

À coté de cette nouveauté, le méta du tournoi fut très plaisante, avec les 9 classes représentées (Mage en dernière position avec un deck tempo seulement) et plusieurs archétypes pour 7 des 9 héros du jeu. Les 16 joueurs qualifiés ont ainsi ramené un très large éventails de deck allant des plus agressifs (Amnesiac avec Druide Malygos, Voleur impair, Paladin pair et Démoniste zoo) aux plus contrôles avec Lii, vainqueur du tournoi avec son Guerrier Impair méca, Chasseur cube kathrena, Druide Malygos et Démoniste Contrôle.

En dehors de ce métagame très varié, plusieurs decks ont montré énormément de popularité malgré une absence relative sur la première semaine et la fin de l'extension précédente. Par exemple, le Druide hadronox a été ramené par 5 joueurs (soit 33% des Druides du tournoi) alors que le deck était devenu assez absent avec la domination de la version Malygos sur la fin du Bois Maudit (9 joueurs l'ont choisi). L'absence totale du Druide meule est également surprenante alors que le deck donnait d'excellents résultats en Ladder pour beaucoup de joueurs.

Le Chasseur sorts a également été bien présent (5 sur 13), souvent choisi au-dessus du Chasseur râle d'agonie dans les stratégies défensives. Le nouveau chasseur Méca et râle d'agonie n'a cependant lui été vu que chez un seul joueur, alors que le deck est souvent vu comme plus efficace que la version Kathrena en ladder car plus polyvalent.

Du coté des decks contrôle, assez peu d'innovations avec le Guerrier impair, le Prêtre contrôle (avec attaque mentale) et le Démoniste contrôle qui sont toujours les dignes représentants des decks anti-aggro comme depuis le mois d'avril. Coté decks agressifs, le Voleur impair a été très présent avec 7 apparitions, dépassant largement le Démoniste zoo en popularité, les joueurs ayant beaucoup plus confiance dans le Démoniste pair, souvent jugé plus complet dans le métagame actuel.

En dehors des decks, l'inventrice ricanante est la carte avec le plus d'impact de ce début de métagame, non seulement en étant présente dans la majorité des decks, elle impacte également la construction de plusieurs autres. Le chevalier de sang a ainsi fait un retour fulgurant dans le Voleur impair, présent en double dans 3 decks et en un seul exemplaire dans 3 de plus. Le monstre moussu est quant à lui le choix des decks plus lents, et permet de démolir les 3 créatures invoqués par la carte. On le verra dans quelques chasseur râles d'agonie et la majorité des Démonistes pair du tournoi.


Le ladder pris d’assaut par la BQTSM (Brigade qui tape sur Malfurion), le papier-caillou-ciseau retrouvé

Si durant la première semaine, Malfurion a bien rappelé à tout le monde qui était le papa lorsque les choses n'étaient pas encore développés, la seconde aura vu des enfants très agités qui ont eu assez de temps pour imaginer des contres.

Les rangs légende ont ainsi vu arriver en masse le Voleur quête (meilleur taux de victoires au rang légende selon HSreplay avec 54,1%) et le Chasseur râle d'agonie, tous deux destinés à envahir la table de créatures trop imposantes pour que le Druide puisse les contrôler efficacement. Cette arrivage de decks a largement réduit la popularité de Malfurion qui n'est d'ailleurs plus dans le Tier 1 avec sa version Malygos, mais qui a vu l'archétype Token s'envolé car il est beaucoup plus adapté aux decks rapides.

Les decks rapides d'ailleurs, qui ont évidemment profité de l'arrivée de ces decks plus faibles aux stratégies agressives pour refaire surface, le Voleur impair, le Paladin impair et le zoo sont ainsi tous les 3 dans le top 8 des decks du moment. Leur présence dans le top expliquant d'ailleurs le choix du Druide token, qui est à la fois bien meilleur contre les decks cherchant à contrôler le Malygos ainsi que contre les decks agressifs.

Avec autant d'archétypes de retour dans le méta, la sensation du pierre-papier-ciseaux tant décrié est de nouveau présente également.

  • Les decks comme le Guerrier impair ou le Démoniste contrôle étant parfaits contre les agressifs mais ne pouvant faire que très peu contre le Voleur quête ou le Chasseur.
  • Ces derniers se faisant eux-mêmes démolir par les decks agressifs qui ne leur laissent absolument pas le temps de mettre en place leur stratégie.
  • Et enfin, les decks agressifs qui sont plus simples à jouer et de plus en plus populaires, mais qui ne peuvent que très peu participer aux parties contre les decks défensifs.

Au milieu de tout ça, Malfurion semble apparaître comme l'option la plus polyvalente aux coté de Gul'dan qui peut se reposer sur le Démoniste pair, autre deck très polyvalent du moment, même s'il est beaucoup plus sensible aux stratégies agressives que Malfurion.

Voilà pour cette semaine, riche en évolutions pour un métagame encore naissant et qui promet d'évoluer encore au cours de la prochaine semaine. En cadeau, les decks les plus populaire du moment avec des listes pour tous les goûts.

4 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
RECHERCHE
ÉVÉNEMENTS

Bras de fer de la semaine

Le dôme de guerre

Evénements en cours

Arène

SOCIAL JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
CPU Intel Core i7 9700K Coffee Lake
Le processeur idéal pour jouer !
Samsung SSD Interne 860 EVO 2.5" (1 To)
1 To de SSD à un prix défiant toute concurrence :)
EVGA GeForce GTX 1660 Super SC Ultra Gaming
Un excellent produit pour une config full HD.
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 27.933.748 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.