Les joueurs de Hearthstone ne veulent plus gagner : Rexxar et Illidan nous disent tout !

Interview exclusive... Encore une :D
JHden | 15/09/2022 à 15h03 - 9

Une anomalie difficile à comprendre est en train de se produire depuis le patch 24.2.2. En effet, le Chasseur de démons reliques, archétype phare de la classe, est en train d'écraser le concours de popularité depuis vendredi soir. Actuellement, l'archétype reliques est le deck le plus joué du métagame, et avec une marge confortable, représentant 11% du métagame. Derrière lui se trouve le Druide Ramp, à 10% de popularité, et loin derrière se trouve le peloton des autres decks, mené par le Druide Aggro, à 7,8%.

Dans ce peloton, on retrouve le Chaman Contrôle, le Démoniste Diablotins, le Chasseur Bêtes ou encore le Prêtre Quête, tous entre 6 et 7% de popularité, montrant une bonne diversité dans l'environnement actuel.

Alors, quel est le problème avec cette répartition, qui semble finalement très proche de la norme de n'importe quel métagame d'Hearthstone ? On retrouve un ou deux decks en avant et ensuite un groupe de plusieurs decks qui varient selon la popularité et match-ups de chacun. 

Eh bien, c'est simple, Chasseur de démons reliques, tout comme Druide Ramp d'ailleurs, ne sont pas des bons decks si l'on en croit les statistiques actuelles. Le premier est tout juste capable d'être considéré comme faisant partie du top 10, et le second n'a même pas passé la barre des 50% de taux de victoires depuis les changements apportés sur Guff Cœur-Sauvage. 

Ainsi, alors que Chasseur Bête est à 57 % de taux de victoires, que Prêtre Naga est encore au-dessus des 55% ou que Démoniste Diablotins parait être de retour, avec un solide 53 %. Qu'est-ce qui peut bien pousser les joueurs à se concentrer sur un deck qui oscille entre 48 et 51% selon le rang observé ? 

Dans ce nouveau dossier d'investigation, nous sommes allés rencontrer deux acteurs du métagame actuel. Illidan, afin qu'il nous parle de la popularité de l'archétype relique, et Rexxar, qui détient le plus haut taux de victoire, mais une popularité moyenne. Avec eux, nous essayons de comprendre la structure du métagame actuel et l'état d'esprit des joueurs.


1. Bonjour Illidan, nous tenions à discuter avec vous avant tout, étant donné que la situation vous concerne principalement. Avez-vous une explication quant à votre énorme popularité actuelle ?

Illidan : Je pense que la raison est simple, je propose actuellement les mécaniques de jeu les plus amusantes. Dans mon arsenal de cartes, les joueurs peuvent retrouver de la pioche, des dégâts, des zones, de quoi développer la table… Tout y est, donc dès que je suis une classe forte, les joueurs me préfère naturellement. 

Rexxar : Sauf que tu n'es pas une classe forte...


2. Rexxar justement, nous voulions aussi votre avis. Après le nerf de votre quête dans le patch, personne ne s'attendait à vous voir revenir aussi dominant. Qu'est-ce qui fait la force de votre archétype bête à l'heure actuelle ? 

Rexxar : Ce qui fait ma force, c'est que les autres ont enfin arrêté de pouvoir tricher en permanence, que ce soit avec du mana qui sort de nulle part ou des cartes à l'infini. On est dans une métagame équitable, dans lequel c'est le rythme qui domine. Quand il s'agit de mettre la pression à armes égale, je suis le plus fort, tout le monde le sait. 

Illidan : Oui enfin, quand je fais ma curve de reliques, ça ne fait pas les malins en face tout de même, même en Chasseur Bêtes.

Rexxar : Et quand tu ne la fais pas, ta curve de reliques, mon archétype quête pourrait encore te battre.

Illidan : Mais personne ne regarde les mauvaises parties de nos jours. Tu as regardé Youtube ou les réseaux sociaux ? Ce que veulent les joueurs, ce sont des parties mémorables, des moments à partager. Et ils le trouvent chez moi en ce moment ! Pas dans ton gameplay monotone qui se répète d'une partie à l'autre

Rexxar : C'est sûr que quand on gagne moins d'une partie sur deux, les victoires sont plus mémorables.

Illidan : Je suis au-dessus des 50% ces derniers jours ! Et ce même au rang légende ! 

Rexxar : Et je suis au-dessus des 55%, pourtant, c'est toi qui tires toute la couverture. 


3. J'ai l'impression que vous avez une vision très différente de ce qui fait un bon deck. Illidan semble pencher pour le potentiel là où Rexxar donne plus de valeur à la sortie moyenne de son deck

Rexxar : Mais ça n'a rien à voir avec le potentiel ou la stabilité. Je gagne plus souvent que lui, c'est tout, fin de l'histoire. Ça suffit les frères Hurlorage à un moment. Malfurion nous a pris en otage pendant des années, et maintenant il s'est enfin fait remettre à sa place. C'est le frère complètement fou et qui fait la guerre pour un oui ou pour un non qui vient récupérer le plus gros de la popularité. Et ça, il le fait alors qu'il a un taux de victoires plus bas que mon second archétype !

Illidan : Je n'y peux rien si on est les préférés des joueurs. Tu joues encore avec des mécaniques et des archétypes de 2016. C'est quand même pas notre faute si tu as l'image de la classe des idiots qui ne savent qu'infliger des dégâts et qui sont incapables de faire un échange de serviteur durant la partie.

Ton Chasseur Face, il est peut-être plus efficace que mes reliques, mais il n'empêche qu'il ne propose rien de nouveau depuis des années. Moi, au moins, je me renouvelle, je propose de nouvelles mécaniques, les joueurs ont le choix. Les démons, les dégâts directs, les reliques, le fiel… Il y a forcément un deck qui plaira chez les Chasseurs de démons.

Rexxar : Des mécaniques originales… Son frère nous a bloqué tout Hearthstone pendant cinq ans avec deux cartes, la Croissance Sauvage et Nourrir, et il essaye de nous faire croire que c'est l'amusement qui détermine ce que les gens vont jouer le plus.

On pourrait aussi parler de son début d'année à Illidan, parce que c'était sacrément original comme mécanique de jouer Drek'thar au tour 3 ou 4 à toutes les parties. Une sacrée proposition ça aussi, et pourtant, il a fallu que ce soit nerfé pour que les gens arrêtent de le jouer. C'est la gagne qui est le facteur le plus important. Et en ce moment, la gagne, c'est bibi.

Illidan : Parce que tu crois que ton archétype bête est plus original que les nôtres ? Tu fais la même chose que tout le monde mon bon Rexxar. Tu triches sur le mana en invoquant des bêtes sans payer leur coût et en avance sur la curve naturelle que permet le jeu. C'est peut-être pour ça que les joueurs ne s'y intéressent pas à ton archétype qui gagne. Les cartes sont différentes, mais la façon de faire est exactement la même que ce que tu reproches à Malfurion. 


4. Le circuit compétitif étant terminé pour 2022, en tout cas les phases de qualifications, pensez-vous que cela puisse avoir un impact sur la popularité des decks les plus performants. Et qu'en effet, ce puissent être les mécaniques les plus amusantes qui attirent vraiment les joueurs ?

Illidan : Mais évidemment. Les reliques, c'est la mécanique la plus fraiche de l'extension Château Nathria, celle que tout le monde veut voir fonctionner. L'archétype bête du chasseur, on le connait déjà. Même s'il fonctionne très bien à l'heure actuelle, il n'a rien d'attirant en termes d'originalité, il faut l'admettre. 

Rexxar : C'est quand même le monde à l'envers. Pendant un an, on me bassine que ma quête bloque tous mes autres decks, qu'aucun autre archétype ne vaut la peine dans ma classe à cause de sa présence.

On décide de me retirer ma quête, ce qui devait soi-disant me retirer tout intérêt jusqu'à la prochaine extension. À la surprise générale, je deviens la meilleure classe avec un archétype midrange qui n'est pas basé sur le dégât direct. Je joue même ma nouvelle mécanique des graines sauvages ! Et tout ça, ça va m'être retiré et oublié parce qu'Illidan a reçu des reliques qui sortent correctement une partie sur trois ? 

Illidan : Une partie sur deux si on en croit les statistiques ! 

Je crois que c'est un problème que nous ne réglerons pas aujourd'hui malheureusement. Il faudra laisser les joueurs être les juges du deck qui les attirent le plus. Je vous remercie de nous avoir accordé du temps néanmoins. Et j'espère que chacun pourra trouver son deck favori, que ce soit en se basant sur les mécaniques qu'il affectionne ou dans l'optique de rapidement atteindre ses objectifs. 

Tags : Hearthstone Metagame
9 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 31.479.792 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.