Les nerfs à venir, Illidan cherche un petit boulot jusqu'au mois d'août

On parle aussi un peu de Garrosh et Malfurion
JHden | 13/07/2020 à 13h36 - 2

C'est un record qui ne devrait pas être égalé avant très longtemps. Le chasseur de démons a subi 5 nerfs pour un total de 13 cartes. La classe n'ayant pour l'instant que 45 cartes, cela représente 28,9% des cartes de ayant été changées, et sur toutes ces cartes, seule une (entaille jumelles) peut éventuellement dire que ce n'était pas strictement un nerf.

À coté de cela, d'autres classes ont également été touchées, et la façon dont les changements ont été appliquées me fait croire que la prochaine extension devrait apporter de grands changements dans l'équilibre des classes. En effet, le destruction de toutes les cartes importantes du chasseur de démons, couplé au fait que seulement 2 cartes ont été touchés sur l'ensemble des 3 autres decks dominants (Druide a eu un nerf, et guerrier aussi, rien pour prêtre) devrait en toute logique signifier que c'est l'extension qui va s'occuper d'équilibrer la situation.

Qu'est-ce qui se cache derrière le fait qu'encore une fois Illidan subisse la majorité des modifications, ou le fait qu'encore une fois, Garrosh s'en sorte sans trop de dégâts. Plongeons nous dans le monde futuriste d'une extension d’août qui relancerait l'équilibre.


1. Illidan a besoin de redémarrer

Une dixième classe était exactement ce qu'il fallait à Hearthstone en ce début d'année du Phénix, car c'était un signe de renouveau et de possible plus grande diversité. Le problème est qu'Illidan avait amené exactement l'inverse et avait dominé le jeu dès son apparition.

En voyant sa place actuelle dans le métagame et les nerfs qu'il vient de subir, je ne peux m'empêcher de penser que c'est bien trop dur comme modifications et qu'autre chose doit être derrière tout ça. Et la raison la plus logique est que la refonte de la classe était prévue assez tôt dans l'extension quand les développeurs se sont aperçus de sa puissance globale. Mais accepter cet échec aux yeux de tous n'était pas vraiment envisageable, et on a donc espacé cette refonte en plusieurs nerfs pour ensuite proposé les nouvelles mécaniques en août.

Sur le principe, une refonte de la classe ne me dérange pas, même si de nouveau avoir une classe avec les dégâts directs comme mécanique importante me semblait être une très bonne chose. Mais Blizzard n'en veut pas, alors passons à autre chose : Que peux devenir Illidan désormais ?

Pour que la version agressive puisse continuer à exister, il va falloir lui donner beaucoup d'aide vu toutes les cartes qui viennent d'être impactées. Et s'ils ont changé autant de cartes, c'est surement pour dévier de cette orientation.

Les deux autres options pour le DH avec les cartes qu'il a actuellement sont le contrôle du board (aura d'immolation, nova du chaos...) qui peut amener à des decks contrôles ou combo, mais le combo a également été changé.

L'autre mécanique très peu utilisée de la classe sont les démons qui ont vu un deck en tout début d'extension qui a très vite été abandonné. Mais qui pourrait être une mécanique intéressante qui n'a plus existé dans le jeu depuis le démoniste cube il y a quelques années.

Après tous ces changements, le chasseur de démons semble donc se diriger vers une phase de recherche d'identité, par laquelle au final sont passées toutes les classes, et il est logique qu'Illidan suive le même chemin. Cependant, la question que l'on est en droit de poser désormais, c'est pourquoi les classes avec une identité installée et dont on devrait connaitre les fonctionnements ne sont pas plus impactées que cela.


2. Garrosh et Malfurion tranquilles jusqu'à août ?

Si vous avez suivi les réseaux et les discussions autour du jeu ce dernier mois, vous savez très bien qu'en plus de chasseur de démons, le guerrier et le druide sont deux classes qui font beaucoup parler. Elles ont reçu une modification chacune, le guerrier a vu son cache du corsaire perdre le point d'attaque bonus qu'elle donnait à l'arme piochée (la durabilité est restée) et le druide a vu sa fortune fongique passer de deux points de mana à trois.

Au vu de la domination de ces deux classes actuellement en haut du ladder, il parait impensable qu'elles ne subissent que si peu de changements. Et particulièrement en ce qui concerne le druide, qui y gagne énormément avec les nerfs du chasseur de démons, un de ses pires match ups actuellement.

Il parait ainsi impensable de changer autant une des 4 classes dominantes (les trois citées et prêtre) sans modifier les 3 autres sans avoir un plan pour la suite. Et cela laisse logiquement penser que c'est l'extension qui va devoir s'occuper de régler cette question.

Maintenant, la question qui reste en suspend est : Que faut-il introduire dans le jeu pour que le guerrier et le druide redescendent au niveau des autres héros ? Et puisque apparemment, ce ne sera pas fait en baissant leur puissance, quel type de power creep doit-on encore attendre pour atteindre cette situation ?

Cela fait des années que le powercreep est cité comme la raison principale de l'état du jeu et voilà que pour la prochaine extension, c'est la réponse la plus logique au métagame actuel. Cela ne semble pas avoir de sens en y regardant de plus prêt.

Enfin, et même si c'était très attendu également, deux mécaniques de réduction de cartes à 0 de mana ont été touchées, la Reine-dragon Alexstraza (les dragons générés coûtent 1) et le Galakrond du voleur (les cartes piochées coûtent 1).

Et dans cette optique aussi, l'extension aura fort à faire puisque le voleur vient probablement de perdre énormément d'intérêt compétitif et à moins de lui donner plus de soutien pour tenir face à l'agression, le changement de coût des cartes réduisant énormément son potentiel de changement de rythme contre les decks agressifs.

Beaucoup de choses doivent ainsi être adressées avec les 140 cartes qui vont arriver en août et ce sera très certainement à ce moment là que l'on pourra voir si chasseur de démons peut trouver une vraie identité et si d'autres moyens que le power creep permanent est possible en termes d'équilibrage des mécaniques dominantes.

Pas de deck pour cette semaine, mais les nerfs et le Masters Tour devraient amener de nouvelles idées pour la fin de cette première extension de l'année. 

Tags : Hearthstone Metagame
2 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 28.302.045 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.