Metagame : Un nouvel archétype de deck est né

On parle aussi du Guerrier, qui fait actuellement très fort
JHden | 02/05/2020 à 14h42 - 12

Depuis le début de l'année du Phénix, la classe qui occupe tous les débats est le chasseur de démons. La classe était beaucoup trop puissante à sa sortie, et encore plus que dominante après une première salve de modifications. Une second vague de nerfs est arrivée la semaine dernière et la classe est toujours restée très présente dans le métagame.
Cependant, au fur et à mesure que la semaine avance, beaucoup de choses se sont produites qui ont lourdement changé mon avis et celui de beaucoup de joueurs si j'en crois ce que j'ai pu lire sur Twitter en particulier : Illidan a perdu de sa superbe.

Après deux vagues de nerfs, cela est totalement logique, c'est même impressionnant qu'Illidan n'ait pas suivi le même chemin que le chaman Galakrond. Mais il n'est plus pour la classe dominante qui fait que tout le métagame s'adapte à lui. Cette distinction pourrait bien revenir à Garrosh désormais, qui a été impressionnant sur la fin du ladder, talonné de très près par Jaina et Valeera qui viennent donc former un top 4 avec Illidan dans ce nouveau métagame.

Un métagame beaucoup plus sain, dans lequel les match ups semblent plus équilibrés et dans lequel toutes les meilleures classes disposent de package pour s'adapter aux autre, voilà ce que pourrait être les prochains mois.

Après l'état des lieux du dernier article, plongeons plus en profondeur dans la complexité au sommet de ce métagame et ce qui pourrait être un des environnement les plus agréables depuis des années.


1. Quatre classes, "trois" archétypes différents

Un archétype agressif, deux midrange et un contrôle. Depuis quand n'avions nous pas eu une si belle répartition au top des TierLists ? En effet, la partie agressive est assurée par le chasseur de démons qui, à force de se heurter à des guerriers, a préféré s'adapter et mettre l'accent sur d'autres match ups plus simples à déborder, notamment le voleur et plus récemment le mage également. La liste a donc évolué pour revenir vers les dégâts directs comme elle l'était avant les seconds nerfs et la classe dispose donc de deux listes désormais selon les match ups qu'elle désire favoriser. La version midrange démon est cependant toujours d'actualité étant meilleure pour affronter les decks défensifs (guerrier et prêtre notamment).

La partie contrôle de ce quatuor est assurée par Jaina qui, avec ses différentes listes, que ce soit Highlander ou les nouveaux mages casino, disposent de match ups très intéressants contre le reste des classes dominantes, et ce pour une raison simple : l'accès au gel.

En effet, Guerrier, Chasseur de démons et Voleur sont trois classes qui utilisent les armes et qui peuvent avoir accès à des serviteurs assez démesurés. Le mage peut ainsi ralentir la progression et arriver vers sa zone de confort, zone dans laquelle à peu près n'importe quoi peut arriver.

Si pour l'instant, le voleur semble être le match up le plus compliqué pour le mage, en grande partie à cause des accélérations de Galakrond et Cire-pilleur, le guerrier et le chasseur de démons semblent être extrêmement à la peine dès qu'ils perdent la table, et seul l'agression du héros leur permet de l'emporter.

Coté midrange, le guerrier et le voleur représentent d'un coté la prise de board agressive et la génération de valeur de l'autre. L'un étant ainsi un destructeur de rythme et de decks agressifs, empêchant un développement très tôt dans la partie. Et l'autre pouvant avoir des débuts de parties beaucoup plus lents, mais avec des accélérations de fin de partie beaucoup plus violentes et des changements de rythmes impossibles à suivre pour la majorité.

Au fur et à mesure du temps, le guerrier a pris de plus en plus de place jusqu'à devenir le deck privilégié de la fin de saison pour beaucoup de joueurs qui cherchaient à faire un top 16 en ladder. Son très bon match up contre chasseur de démon et un match up équilibré contre le voleur lui donnait toutes les raisons d'être au sommet du métagame. Il est actuellement considéré comme le meilleur deck du métagame.

Son seul "contre" à ce moment là, le prêtre Galakrond, avait cependant le problème d'être très mauvais contre voleur et pas si bon que cela contre chasseur de démons selon la liste choisie par ce dernier. Garrosh avait donc tout pour dominer pour un bon moment, jusqu'à l'arrivée de Jaina et de son archétype casino.


2. Mage Casino, Le nouveau modèle de deck contrôle ?

La grande différence entre le prêtre Galakrond et le Mage Casino, c'est le fait que le mage est totalement imprévisible, car il ne sait lui-même pas ce qu'il va se passer. Contre le prêtre, la stratégie est de rester au dessus de 3 points de vie pour les serviteurs afin d'éviter les zones de début de partie, puis soit garder une pression constante pour les decks qui peuvent générer de la valeur (raison pour laquelle voleur est si puissant contre ce dernier) ou tenter de finir la partie avant qu'il ne puisse stabiliser la table et ses points de vie en compensant le décalage du début de partie (stratégie adoptée par le chasseur de démon et le guerrier).

Le mage, quant à lui, fera surement une boite de yogg-saron ou son primus et verra bien ce qu'il se passe lorsque le décalage est créé, et il peut donc, contrairement au prêtre, sauter la phase de stabilisation qui est la plus cruciale dans ce genre de match ups.
Et là où le mage devient un bon deck, c'est que l'aléatoire de ses cartes de stabilisation va très souvent dans le bon sens car il y a beaucoup plus de cibles adverses qu'alliées et donc les sorts vont plus souvent éliminer la concurrence.

De plus, là où prêtre doit souvent choisir entre défendre et développer sa table, le Mage faire les deux car la mécanique de gel est moins coûteuse que des sorts qui éliminent les serviteurs adverses et permet donc de ralentir l'adversaire tout en développant sa table.

On arrive donc au final avec un deck en apparence correcte, mais qui manque d'impact et de synergies comme peuvent l'avoir le guerrier par la blessure, le voleur par galakrond et le chasseur de démons par ses dégâts directs (armes, métamorphoses...). Cependant, cette apparente faiblesse est compensée par explosivité des cartes aléatoires, ainsi que les cartes qui les soutiennent et permettent de réduire leur coût (invocatrice de dragon notamment).

Est-ce que le deck est bon ? c'est impossible à dire, mais ses résultats laissent supposer qu'il est largement utilisable dans un environnement compétitif, et même si sa puissance réelle est moyenne, avoir des match ups au moins équitables avec le trio de tête est le signe d'un deck capable de briller en tournoi ou en ladder.

J'aimerais maintenant conclure cet article sur une question ouverte à laquelle j'apporterais ma réponse : L'archétype contrôle est-il si défavorisé dans Hearthstone qu'il a besoin d'un aléatoire poussé pour rivaliser avec les archétypes agressifs et midranges ?

Malheureusement, je pense que oui, le système d'initiative et le fait que maintenant, il est relativement simple pour beaucoup de decks d'infliger 10 à 15 dégâts dans le tour avec une préparation assez minime font que défendre dans Hearthstone est ingrat et peu valorisé.

On ne défend plus pour la fatigue ou la valeur désormais, on défend pour casser le rythme et trouver le moment d'imposer le sien. Le seul deck qui a un système presque exclusivement défensif est le prêtre, et ce dernier n'arrive pas à trouver sa place dans le métagame. Il a souvent besoin d'un Murozon ou d'un Kronx pour renverser la partie, il ne peux plus simplement tenir et épuiser la main adverse tant la capacité à piocher des decks est solide.

Le mage est en train de devenir le nouveau modèle de deck contrôle car il renverse le rythme de façon plus brutale, parce que le gel est presque aussi bon que de retirer les serviteurs de la table (et même des fois, il est meilleur) tant les parties se finissent vite une fois qu'on a pu s'installer sur la table.

Pour moi, le mot contrôle doit être revu, il n'exprime plus du tout ce que font ces decks. Car le mage n'est pas du tout en contrôle de la partie, il se repose sur des cartes aléatoires et des accélérations de mana pour renverser la partie. Le mot qui me vient serait "swing" tant le but est de trouver le bon moment pour changer la dynamique de la partie.

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle façon de défendre dans Hearthstone ? Cela vous plait-il ? Pensez-vous que des decks comme le guerrier contrôle d'il y a plusieurs années peuvent encore exister ?

On se quitte avec des listes pour tous les decks dont nous avons parlé:

Mage Casino de Muzzy (liste avec plus de valeur potentielle) 

  • AAECAf0ECsUEywTtBJaaA4qeA7+kA4y2A+G2A427A97EAwqrBI0Ig5YDn5sDoJsDwqED+qwD7K8D8K8D8a8DAA==

Mage Casino de Fenomeno (liste plus défensive) 

  • AAECAf0EBsUEoJsDip4DjLYD4bYDjbsDDIoBnAKrBMsEjQifmwPCoQOLpAPypQP6rAPwrwPexAMA

Guerrier tempo 

  • AAECAQcC3q0D1LoDDhYckAPUBNQIvaYD9agD3KkD3a0DpLYDq7YDu7kDwLkDnLsDAA==

Chasseur de démon midrange

  • AAECAea5AwTMugPDvAPaxgP+yAMN+a4Di7oDvbsD17sDxLwD4LwD1r4DusYDx8YD2cYD18gD98gD+cgDAA==

Chasseur de démon Aggro / Tempo

  • AAECAea5AwTMugPDvAONvQPaxgMNlwaLugPXuwPEvAPgvAO6xgPHxgPZxgPVyAP3yAP5yAP+yAPyyQMA

Voleur Galakrond Secret 

  • AAECAZvDAwqyAu0CkpcDwa4Dqq8D47QDzrkDub4Dy8AD+8QDCrQBiAePlwP1pwO5rgP+rgPOrwOCsQPMuQPQuQMA

Tags : Hearthstone Decks Metagame
12 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 28.302.268 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.