Quatre héros se détachent après la première semaine des Grandmasters

Deux classes sont aussi clairement au-dessus des autres
JHden | 17/08/2020 à 10h19 - 7

Avec la fin de la première semaine de compétition pour la seconde saison de la ligue des grands maîtres, nous avons enfin pu voir ce que les meilleurs joueurs considéraient comme les decks les plus puissants.

Et ce qui est ressorti du tournoi au format conquête est que dans l'esprit des joueurs, il y a bel et bien deux decks qui sont largement au dessus des autres, le druide et le prêtre. Puis nous avons une grande popularité pour le mage tempo, et enfin les quatrième deck a été un peu plus ouvert au débat avec néanmoins une domination du guerrier bombes pour compléter la line up. Les paladin libram, voleur Aggro ou encore chasseur de démons et démoniste ont également été vus dans ce rôle de quatrième deck.

Avec un trio très net s'étant séparé, mais le mage et sa performance assez décevante sur les 3 jours de compétitions, le premier métagame de l'Académie de Scholomance devrait encore voir du mouvement dans les jours qui arrivent. Du moins en tournoi, car le ladder semble déjà pris en otage par les deux mastodontes que sont Anduin et Malfurion.


1. Anduin et ses DEUX archétypes du tiers S ?

Malfurion a tout de suite trouvé son rythme dans l'extension. Encore aujourd'hui, le deck continue d'évoluer autour de la même colonne vertébrale qui a vu le jour dès les premières heures de l'extension. Pendant le tournoi, nous avons pu cependant voir une petite carte technique à 1 mana se glisser dans les listes et montrer d'excellentes choses. Il s'agit du balais animé qui donne ruée à tous nos serviteurs, et qui vient se comboter parfaitement avec les dragons d'Ysera ou encore les serviteurs boostés par la "survie du plus fort" qui demande du temps à se développer.

Anduin a mis plus de temps a trouvé des listes solides, mais depuis que ces dernières sont arrivés, le prêtre est vu comme la classe la plus puissante au plus haut niveau.

Que ce soit le prêtre highlander ou les nouvelles versions de prêtre Galakrond, la classe est celle qui a été le plus bannie en tournoi pour l'instant, ainsi que celle que j'ai le plus vu tout en haut du ladder (Top 1 à 5 en légende). Dans le top 4 des 3 régions en Grands maîtres, seuls deux joueurs sur les douze n'ont pas automatiquement banni prêtre, et c'était pour bannir guerrier, un deck encore plus défensif. Et très souvent, l'adversaire a commencé la série avec prêtre et l'a validé.

Si l'article de la semaine dernière portait sur les façons d'utiliser le mana afin d'imposer un rythme plus ou moins soutenu sur la partie. J'avais également mentionné que la façon pour les decks contrôle de contrecarrer ces plans là étant de répondre efficacement à ces décalages afin de ne pas souffrir de l'accélération. Ainsi, le deck contrôle ne prend pas de retard et peut donc mener le match jusqu'à sa zone de confort et dominer la fin de partie.

Et bien Anduin est non seulement exceptionnel pour compenser, voire démolir les décalages des decks agressifs ou midrange (vague d'apathie, souffle du néant, miroir des âmes, mot de l'ombre : mort...) mais il dispose également de la seule carte du jeu actuellement qui permet de détruire un décalage avant même qu'il arrive, voire de créer un décalage en notre faveur : Brisesprit Illucia.

La carte permet non seulement de casser les combos adverses en s'appropriant leur main et en utilisant leurs cartes importantes avant qu'ils ne puissent le faire. Mais elle a, au fil des jours, trouvé de très diverses utilisations et est aujourd'hui considérée comme l'un des meilleur tour 2 brut de l'histoire d'Hearthstone.

Par exemple, lorsque êtes premier joueur, vous pouvez la jouer au tour 2 simplement pour faire sortir la pièce de la main adverse, et votre deck n'a pas grand chose que votre adversaire pourrait jouer avec votre main aussi tôt dans la partie. Et avec la carte "réanimation morbide", vous pourrez toujours récupérer Illucia plus tard dans la partie au besoin.


2. La guerre des decks de puissance relative

Dès lors que l'on sort du Tier 1, auquel seul le prêtre et le druide peuvent prétendre, les decks changent totalement de logique. En effet, si les deux barons du métagame reposent sur une puissance brute énorme, le choix des autres decks se fait en fonction de leurs match ups plus que de leur puissance brute.

Le mage est ainsi apparu comme un choix logique en troisième deck de part son match up correct contre druide, ainsi que ses récentes performances contre paladin libram (le gel et les missiles dévolutifs ennuient beaucoup le paladin) et sa capacité à utiliser ses sorts pour tenir les decks agressifs.

Pour le quatrième deck, le voleur aggro est apparu comme un bon choix pour les joueurs qui voulaient contrer druide, la seule "faiblesse" du deck apparente étant de le prendre de vitesse très tôt dans la partie, et le camouflage empêche l’interaction sur les animaux gardiens par exemple. Le chasseur de démons suivait également cette logique mais avec un plan de jeu différent et moins basé sur le dégât direct que le voleur.

C'est une fois arrivé à cette conclusion que le choix du guerrier bombe prend tout son sens. Le deck étant assez bon pour tenir druide, tant en défense qu'avec les bombes qui jouent un grand rôle contre un deck qui vide son deck a une vitesse fulgurante. Mais également parce que si les 3 decks considérés en dehors du duo de tête sont tous de l'agression ou du tempo, alors un deck capable de très bien défendre et de casser le rythme constamment, voire de générer beaucoup d'armure contre les dégâts directs semble tout indiqué.

C'est sur cette logique que s'est créé le premier métagame de cette extension et il y a fort à parier que ce dernier continuera d'évoluer. D'abord parce que le mage devrait perdre en popularité au vu de ses résultats et que le changement d'un deck impacte également la logique autour des autres decks. Mais ensuite parce que les stratégies de ban sont désormais un peu plus établies et les joueurs vont avoir des lectures bien plus précises vis-à-vis des stratégies adverses. Ainsi, cette première semaine aura surement vu les decks les plus "fiables" être amenés par les joueurs, ne sachant pas forcément précisément à quoi s'attendre. Peut-être que des stratégies plus risquées pourront voir le jour par la suite.

Et vous, que pensez vous pour l'instant des decks qui sont sortis du lot ? Avez des decks qui ne sont pas encore populaires mais le mériteraient ?

Tags : Hearthstone Metagame
7 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 28.283.017 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.