Logo JudgeHype
World of WarcraftDiablo 3Diablo ImmortalHearthstoneOverwatchHeroes of the StormStarCraft 2
Destiny 2Warcraft IIIDiablo 2StarCraft RemasteredDiabloFilm
Découvrez les avantages de JudgeHype Premium
Tous les sites du réseau
1188 visiteurs en ligne
News > Que penser de la victoire de la Chine à la BlizzCon, et de la nouvelle extension Rastakhan ?

Que penser de la victoire de la Chine à la BlizzCon, et de la nouvelle extension Rastakhan ?

Mercredi 7 novembre 2018 à 11h50 par JHden - 9

Alors que pour beaucoup de joueurs professionnels, la fin de la saison d'octobre signifiait la fin du ladder pour l'année 2018 (novembre étant un mois bonus si on a déja 3 résultats sur août, septembre et octobre), c'était surtout l'occasion de voir les dernières créations des joueurs après les nerfs, la fin de saison étant souvent le moment où le désespoir, la fatigue et l'excès de sucre en amène certains à repousser les limites du deckbuilding.

L'autre événement de la semaine a évidemment été la BlizzCon, lieu sacré de l'amoureux des jeux Blizzard, et surtout le moment où on nous annonce la prochaine extension ! Et où on couronne les champions du monde par équipe aussi, mais si on en croit les chiffres de Twitch, c'est surtout pour les cartes que l'on allume l'ordinateur.

Et pourtant, malgré des decks très connus du grand public pour 3 des 4 pays du carré final, les éventuels vainqueurs ont montré que la surprise est une arme très puissante, au point que même le meilleur joueur de l'année, Hunterace, et son équipe norvégienne ont passé un tour entier sans jouer, occupés à se demander ce qui était le play correct.

Les champions auront donc été chinois cette année, en battant le Brésil en finale, avec la Nouvelle-Zélande et la Norvège qui complète le podium.

Outre le fait que le carré final soit composé de 4 pays de différents continents, montrant un niveau général mondial bien réparti sur le globe. Et le fait que pour la seconde année consécutive, les pays vus au top ont encore produit des contre-performances. Le point vraiment intéressant est le fait que les pays qui s'en sortent le mieux sont ceux avec une star entourée d'une équipe qui lui fait une confiance totale.

Analyse de la fin de saison, hype de l'extension, et découverte des decks de l'équipe de Chine. Cette semaine aura encore été très remplie. 


Garrosh retrouve le rythme le temps d'une journée

En fin de saison, Rexxar et sa version râle d'agonie était devenu tellement populaire que les joueurs ont vite fait le calcul que de jouer des decks agressifs était une excellente idée. Le paladin impair et le démoniste zoo, excellent contre le chasseur, mais également très corrects contre druide, sont ainsi devenus les deux decks les plus populaires de la fin de saison (avec une assez large domination du paladin, qui est le meilleur deck contre chasseur).

Face à ce retour, un deck qui n'était pas vraiment parti a vite grandi en popularité, le démoniste pair. Lors du dernier jour, énormément de joueurs professionnels se sont tournés vers ce deck très complet, qui est à la fois très efficace contre les decks agressifs, mais qui a aussi la place dans sa liste pour intégrer des silences et des créatures ennuyantes pour le chasseur.

Pour finir la boucle, Malfurion n'étant jamais loin, le druide Malygos, ayant reculé à cause des chasseurs très populaires, revint rapidement profiter des decks agressifs et des démonistes pair qui sont tous des match ups corrects.

Sur les derniers jours, 4 decks s'opposaient donc avec chacun un match up bon, équilibré et mauvais, les cartes techs et les niveau du joueur mises à part.

  • Chasseur râle d'agonie : Bon contre druide - Équilibre contre démoniste pair - Mauvais contre paladin
  • Paladin impair : Bon contre chasseur - Équilibre contre druide - Mauvais contre démoniste pair
  • Démoniste pair : Bon contre paladin - Équilibre contre chasseur - Mauvais contre druide
  • Druide Malygos : Bon contre démoniste pair - Équilibre contre paladin - Mauvais contre chasseur

Cet équilibre est la norme dans un métagame, avec un cycle entre les 4 decks qui augmentent et baissent en popularité selon le deck le plus populaire des 4.

Le temps d'une journée, alors que beaucoup de joueurs cherchent à profiter de ce cycle et à battre les tendances, de nombreux pro ont choisi de faire confiance à Garrosh et sa capacité à pousser beaucoup de decks à la fatigue. Et comme on peut le voir, sur les 4 decks plus hauts, un seul est vraiment excellent dans une optique de fatigue : le chasseur.

Si on part du principe que c'est le deck le plus populaire et le plus puissant du moment, alors le guerrier apparaît comme une idée catastrophique. Cependant, si on réfléchit sur le fait qu'à la base, le cycle s'est créé autour du fait de vouloir battre ce chasseur, et que les decks ont des cartes techniques orientées autour de lui, alors, il y aura forcément un moment dans le cycle où le deck sera peu populaire et les 3 autres très présents.

En retirant le chasseur de l'équation, alors il ne reste que 2 decks faibles au guerrier (le paladin et le druide) et un match up équilibré (démoniste) contre lequel on peut intégrer des cartes techniques, pour s'avantager, sachant que lui cherche déjà à battre d'autres decks avec les siennes. 

Et c'est avec cette analyse que beaucoup de joueurs ont réussi à valider leur top de fin de saison avec le guerrier impair, avec notamment HunterAce qui a terminé quatrième en Asie et a ainsi participé à lancer la tendance pour les deux autres serveurs. 


La Chine surprend, mais surtout domine

Huit équipes arrivaient à la BlizzCon avec l'objectif de repartir avec les 50 000$ de récompenses pour le premier. Et à première vue, le top 8 de cette coupe du monde allait ressembler à la majorité des tournois majeurs de l'année : un affrontement des meilleurs decks. 

Le format était pourtant alléchant, avec quelque chose proche de la ViaGame House Cup d'il y a plusieurs années. Le principe était que chaque équipe prépare 9 decks, et doit faire sa sélection lors d'une phase de "pick et ban" avant le début du BO5. L'ordre étant : ban - pick - ban - ban - pick - pick - ban - pick.

Ce format avait l'avantage de mettre en avant les decks moins populaires du moment, trois des qautre classes les plus communes étant souvent bannies lors des 4 premiers choix, la dernière étant soit ciblée soit ignorée dans la stratégie.

Voici les archétypes représentés en finale :

  • Chine : Druide Malygos - Chasseur râle d'agonie - Paladin impair - Prêtre combo / contrôle - Voleur impair - Chaman carniflore - Démoniste zoo - Guerrier impair - Mage quête 
  • Brésil : Druide Token - Chasseur râle d'agonie - Paladin impair - Prêtre zerek - voleur quête - chaman carniflore - démoniste cube - guerrier impair - Mage Murloc 

En voyant ces listes, on peut tout de même voir que le jeu actuellement permet de la diversité dans les différentes classes. Sur 18 decks différents possibles, 14 archétypes différents sont représentés, et on peut voir que chaque line up a des decks agressifs, midrange et contrôle. Et c'est extrêmement encourageant pour un jeu que l'on considère comme bloqué depuis plusieurs mois maintenant.

Mais attardons-nous maintenant sur le deck qui a surpris lors de ce tournoi : le mage quête de l'équipe chinoise. 

Je n'ai pas eu le temps de jouer réellement et de comprendre le deck en profondeur à l'écriture de cet article, mais à voir les têtes du Brésil ou de la Norvège lorsqu'il l'ont affronté, eux non plus. Lorsqu'on regarde la liste du deck, on se rend vite compte que la curve est très basse et que le deck se concentre essentiellement sur la pioche et l'accomplissement de la quête. Quête qui va servir au combo exodia, composé de 2 apprenties du sorcier que l'on va copier pour en obtenir 4 et ainsi pouvoir envoyer des boules de feu en masse grâce au pouvoir passif de l'Archimage Antonidas.

Seul l'auspice funeste et la nova de givre représente un moyen de vider la table, les sorts aléatoires étant une autre possibilité. Le deck se présente ainsi comme les anciennes versions, faible face aux decks agressifs mais pouvant être un cauchemar pour les decks plus lents. 

Là où la Chine a créé quelque chose d'original par rapport aux anciennes versions, c'est l'inclusion des élémentaires afin de générer des cartes aléatoires (les flametins et tempête chatoyante donne chacun des cartes et améliorent le rubis de sorts) . Et en comparant avec les anciennes versions, c'est apparemment la mécanique des secrets qui aurait laissé sa place.

Les petits élémentaires et leur coût très bas se combinent également très bien avec Luna et Aluneth qui viennent renforcer la capacité de pioche du deck. Avec Lune pour être joué quand ils sont en bout de main, et avec Aluneth pour vider la main et éviter l'overdraw.

Dans un format avec 4 ban potentiels et des decklists ouvertes, le choix d'un deck aussi faible à un archétype mais aussi puissant contre un autre peut totalement se justifier. Et les victoire 3-0 en demi et en finale montre bien que la Chine avait une stratégie réfléchie.


L'annonce des Jeux de Rastakhan

Le peu d'informations dévoilées sur la nouvelle extension à la BlizzCon a inquiété beaucoup de joueurs quant à la qualité de cette dernière. De mon coté je suis plutôt content de voir les Trolls mis à l'honneur, parce que j'aime beaucoup cette race, et qu'ils mélangent à la fois des concepts de magie (ce sont des chamans après tout) mais également des notions de force brute ce qui devrait permettre de justifier à peu près n'importe quel design de créature, que ce soit de grosses statistiques ou des effets passifs solides.

Pour l'instant, il n'y a pas grand chose à dire sur l'extension, le principe des 3 représentants par classe (Loas, champions et esprits) devraient amener une diversité aux classes et pourquoi pas enfin une nouvelle identité à certaines, même s'il va falloir publier des choses très puissantes pour que ces cartes là deviennent indispensables avant avril prochain. 

Le point négatif de l'extension pour l'instant est le nouveau mot clé, brutalité, qui est à mes yeux assez mal pensé. D'un coté, on va avoir un mot-clé qui dit que si on inflige plus de dégâts que les points de vie de la créature, on déclenche la brutalité. Cependant, qui dit mot-clé dit carte avec une puissance brute moins haute que ce que son prix laisse penser. Et c'est de là que vient le souci. Pour que la brutalité soit utile, il va falloir viser des créatures qui coûtent moins cher que la carte que l'on utilise pour l'éliminer. Et on va donc soit devoir laisser des créatures plusieurs tours pour ensuite profiter de la brutalité, soit devoir constamment faire du 1 pour 2 en utilisant une carte pour préparer celle qui aura brutalité.

Ce n'est qu'un avis sur le mot-clé en lui-même et peut-être que les cartes qui vont être révélées me donneront tort, mais il va falloir qu'elles soient mieux que celle que le chasseur a obtenu lors de la première salve de cartes.

C'est tout pour cette semaine, les reviews de cartes vont commencer à arriver sur le site, n'hésitez pas à y réagir avec votre avis sur les cartes ou sur nos analyses, parce que les débats, c'est simpa. 


Les decks de la BlizzCon

Icone JudgeHype
Vous aimez notre travail ? Aidez-nous à rester indépendant en vous abonnant à JudgeHype Premium ou en désactivant votre bloqueur de publicités. Merci ;)
9 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Bras de fer de la semaine

Prenez votre Temporus !
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
JudgeHype 20 ANS- Sweat-shirt contraste
JudgeHype 20ème Anniversaire - Sweat-shirt contraste : 36,49 €
Warcraft: Le Commencement 4K Ultra HD + Blu-ray
Warcraft : le commencement [4K Ultra HD + Blu-ray + Copie Digitale UltraViolet]
JudgeHype 20 ANS - T-shirt Premium Homme
JudgeHype 20ème Anniversaire - T-shirt Premium Homme : 20,49 €
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
PRÉSENTATION : Les hérosRègles du jeuLes types de cartesCapacités des cartesListe des dos de cartesRécompenses des coffresLexique d'un JCCConstruire un deckArchétypes de decksStyles de decksLa tempoSynergies et combinaisons
GUIDES & DECKS : Recherche avancéeGuide du débutantGuide de l'arèneLe craftingLes secretsBien créer son deckDecision MakingUne nuit à KarazhanLa ligue des explorateursMont RochenoireMalédiction de NaxxramasImport et export de decksChamanChasseurDémonisteDruideGuerrierMagePaladinPrêtreVoleur
DOSSIERS : Toutes les cartes HearhtstoneLe Bois MauditKobolds et CatacombesChevaliers du Trône de GlaceBlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015Gamescom 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013Previews 2013CinématiqueQuel iPad pour jouer ?
IMAGES : AléatoiresIllustrations des cartesDes paquets épiquesEaster EggsFun cards des visiteursFun cards BlizzardFun cards des créditsFan artsPlateaux de jeuPax East 2013
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 23.953.855 visites.
© Copyright 1998-2018 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.