Que signifie le retour de Guerrier Contrôle dans Hearthstone ?

Bonne, mauvaise nouvelle... ou les deux à la fois ?
JHden | 06/01/2023 à 13h07 - 6

Depuis un bon moment déjà, Garrosh n'est pas vraiment au goût du jour en ce qui concerne la sphère compétitive d'Hearthstone. Bien que l'archétype "Enragé" ait permis à la classe d'exister ces derniers mois, le Guerrier n'a été que très peu présent en tournoi et parmi les trois classes les moins populaires depuis l'extension Meurtre au Château Nathria. 

Alors, je ne vous cache pas ma surprise lorsque j'ai commencé à voir plusieurs joueurs partager leur deck de Guerrier Contrôle en ce début de saison sur les réseaux sociaux. Et ils ne partageaient pas simplement une idée, ou un deck qu'ils aiment bien, il s'agissait de passage légende, de très bons classements, voire de première place sur le serveur Européen. 

Ce deck, partagé par le joueur Chinois Profess0r (NIGHTOWL sur le serveur Européen) a été le début du retour de Garrosh, et de la folie qui a suivi. Depuis le partage de ce deck, le premier du mois, plusieurs joueurs ont suivi le mouvement et proposé des listes autour du Guerrier Contrôle. 

Attention, tout le monde n'est pas convaincu par le deck, et d'autres joueurs ont également partagé leur plaisir de revoir le Guerrier Contrôle, contre qui ils avaient tout le temps de s'installer et de développer leurs synergies. Il n'empêche que si l'on avait prévu beaucoup de choses pour ce début janvier, le fait que Guerrier soit l'un des sujets récurrents de la première semaine de la saison n'était pas sur la fiche de beaucoup. 

Alors, pourquoi est-ce que Garrosh fait autant parler de lui ? Est-ce un retour auquel on peut croire ? Quels decks ont poussés au retour de cet archétype autrement inexistant ? 


1. Pourquoi le Guerrier Contrôle 

Avec le retour d'un ladder qui a de l'importance, les joueurs cherchent non seulement les decks les plus forts, mais surtout ceux qui leur donne un avantage sur les autres. 

En ce qui concerne les decks les plus forts, c'est assez clair, il s'agit du Voleur Miracle et de Chasseur de Démons Quête Sorts. Les deux decks ont totalement dominé ce début de saison et amènent déjà à des demandes pour de nouveaux nerfs sur les deux classes. Mais comme pour tout, cela prendra surement un peu de temps, et avec aucune annonce de la part de Blizzard pour l'instant, impossible de savoir quand, et si un équilibrage aura lieu. 

Il ne reste donc que deux possibilités aux joueurs en attendant de voir leur souhait exaucé : Rejoindre les rangs de Valeera ou Illidan d'un côté. Ou cherche une façon de punir la domination de ces deux decks.

Interviens donc Garrosh et son archétype contrôle qui, sur le papier, remplit les critères du deck qui peut contrer ces deux archétypes : 

  • Ne pas jouer trop de board pour éviter d'activer certaines des cartes adverses.
  • Avoir une grosse réserve de points de vie pour encaisser sur la durée, et les gros tours de dégâts du Chasseur de Démons. 
  • Des outils pour s'occuper du board de Voleur Miracle. Que ce soit en quantité pour les Gnolls Follepatte et les invocations des Concoctions.  Ou pour les gros serviteurs invoqués par le Cimetière du Vice. 

En réunissant ces trois conditions, Garrosh semble être en mesure de faire face aux terreurs du moment, malgré certaines limites tout de même : 

  • Astalor en Voleur Miracle est un gros problème, car Valeera peut le répêter grâce au pas-de-l'ombre et avoir à accès à beaucoup trop de dégâts
  • Dame S'théno en Chasseur de Démons peut infliger assez de dégâts tôt dans la partie si la quête a bien avancé. Et peut surprendre le Guerrier. 

Enfin, tout cela, c'était avant que plus de joueurs s'intéressent au deck, et ne décident d'en faire qu'une machine à battre Valeera et Illidan. 


2. Peut-on vraiment croire au deck ?

La classe Guerrier n'est pas devenue plus forte par magie du jour au lendemain. Dans ce cas précis, il s'agit clairement d'un deck de situation, qui vient abuser de decks précis et qui sont très populaires. 

Ainsi, il ne faut pas juger le Guerrier Contrôle sur la puissance du deck, car le deck n'est pas utilisé dans un environnement global, et n'est pas assez bon pour cela.  Le critère qu'il faut regarder, c'est si Voleur Miracle et Chasseur de Démons Quête Sort vont rester populaires dans la durée, parce que tant que ces deux là sont très populaires. Guerrier Contrôle à toutes les raisons d'être un choix intéressant. 

Mais voilà où est tout le problème : Plus on joue Guerrier Contrôle, et plus on pousse Valeera et Illidan vers la sortie, donc moins Garrosh est intéressant à utiliser. 

Une solution à ce problème serait de trouver un deck Guerrier qui est également très bon dans le match miroir. On entrerait alors dans le débât de l'équilibre du deck, et de savoir jusqu'où faut-il investir dans le deck pour les matches ups importants, et la place disponible pour les autres adversaires potentiels. 

Néanmoins, à l'heure actuelle, il semble assez clair que le deck a du sens si votre métagame est rempli de Voleur Miracle et de Chasseur de Démons Quête Sorts.  Pour l'instant, cela ne parait être le cas qu'en haut du rang légende, où les deux decks représentent environ 20 % du métagame. On pourrait surement ajouter le Chevalier de la Mort Givre, qui suit un plan de jeu similaire et devrait ainsi être un très bon match up pour le Guerrier Contrôle. Cela ajoute plus de 10 % de partie, portant le total à approximativement un tiers du métagame. 

Dès que l'on regarde dans le rang Diamant ou plus bas en revanche, des decks comme le Voleur Jackpot notamment, ou le Mage Big Spell, deviennent très populaires et immédiatement présentent un problème pour le Guerrier. 


3. Conclusion

Il est évidemment que l'état actuel d'Hearthstone peut en inquiéter plus d'un, particulièrement si l'on regarde la différence entre l'avant et l'après patch 25.0.4. 

Le nerf de Renathal a eu un gros impact sur le jeu, c'est indéniable, mais a également eu la mauvaise conséquence de totalement contrebalancer les changements apportés aux classes dominantes. Druide et Prêtre ont reculé, car ce ne sont pas des classes avec des liens forts avec les dégâts directs. Mais Voleur et Chasseur de Démons n'ont pas bougé, de fait, si leur potentiel à baisser, la capacité à encaisser de leurs adversaires a pareillement chuter. 

Le retour de decks destinés principalement à encaisser montre que c'est un trait qui a encore beaucoup d'intérêt, et donne encore plus de poids au fait que le Prince Renathal était trop fort. Cependant, le fait qu'Hearthstone se transforme en guerre entre decks qui infligent et decks qui encaissent amène à un jeu qui n'intéresse pas beaucoup de monde.  Le retour du Guerrier Contrôle, qui devrait ravir beaucoup de joueurs amoureux de l'archétype, pourrait donc être une fausse bonne nouvelle. 

C'est le signe qu'il existe toujours des solutions pour contrer des decks de plus en plus forts certes. Mais aussi une mise en garde du besoin de toujours aller chercher vers des stratégies plus extrêmes pour pouvoir faire bouger les choses. 

Et vous, quel est votre ressenti vis-à-vis du jeu à l'heure actuelle ? Avez-vous trouvé un deck qui vous amuse et vous permet d'atteindre vos objectifs sur le ladder  ? Ou attendez-vous encore une fois, la prochaine intervention des développeurs ? 

Comme d'habitude, votre avis m'intéresse dans les commentaires, et d'ici à vous lire, bon jeu à tous ! 

Tags : Hearthstone Metagame
6 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 31.862.644 visites.
© Copyright 1998-2023 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.