Vallée d'Alterac : Les meilleurs decks actuels sur le Ladder

Ça bouge beaucoup en ce moment !
JHden | 13/12/2021 à 10h44 - 6

Divisés dans la Valée d'Alterac a désormais quelques jours à son actif et nous avons pu voir les changements habituels dans le cycle d'un métagame en construction. Actuellement, nous sommes dans la phase d'adaptation, c'est-à-dire que nous avons déjà une idée des decks qu'il faut pouvoir battre afin que notre deck ait un succès relatif.  Cette phase est souvent la plus importante dans un métagame, et c'est lors de celle ci que sont déterminés les decks qui vont être les plus populaires en ladder pour les semaines à venir.

Provoquant cette phase d'adaptation ont été les decks de combos, en particulier le démoniste Hibou et le Druide Anacondra. Deux decks qui ont vite été rejoins par le Mage Mozaki, qui a servi de contre lors des premiers jours. Avec ces 3 decks reposants tous sur des concepts similaires, c'est à dire des combos et une forte inclinaison pour les sorts, les joueurs avaient une orientation toute trouvée quand il s'agissait d'inclure des cartes techniques dans les decks.

Là où il y a pu avoir une surprise cependant, c'est lorsque ce n'est pas la néophyte qui est devenue la carte technique par défaut, mais une nouvelle carte : le Trogg de Gouffrefer. 

La carte étant parfaite pour ennuyer les stratégies basées sur les sorts, et la majorité des decks de pression disposant actuellement de nombreux moyens de l'améliorer, ce Trogg est doucement en train de forcer un changement du métagame. Et bien qu'il soit actuellement au coeur des débats sur les réseaux sociaux, il est bien possible que ce trogg soit la raison pour laquelle des decks contrôles pourront voir le jour dans ce métagame sans avoir besoin de nerfs sur certains decks. 

Les situations décrites dans cet article concernent en grande partie le ladder au rang légende. Pour les autres rangs, il est possible que le décalage naturel entre les joueurs très actifs et le reste ne fassent que ces changements se soient produits plus tard ou soit encore en cours. 


1. Les decks combo ont évidemment ouvert le bal

Comme cela semble devenu coutumier lors des premiers jours d'un métagame sur Hearthstone, ce sont les decks combo qui ont été les plus en formes. Ces derniers étant souvent considérés comme les plus amusant à explorer pour les joueurs populaires, ce type d'archétype a tendance à très vite être connu et partagé dans les communautés du jeu.

Le Démoniste Hibou, très populaire durant les streams reveal, n'aura pas dérogé à sa réputation et est devenu une terreur immédiate sur le ladder. A ses cotés, le Druide Anacondra, très facile à construire étant donné que seules quelques nouvelles cartes y ont été apportés a très vite trouvé ses marques également.


Ces deux decks ont ainsi donner le ton de ce qu'il fallait battre lors des journées de mardi et mercredi. Un cahier des charges que s'est vite empressé de remplir le Mage Mozaki, un deck déjà tout prêt à l'emploi, qui n'a intégré que le nouveau Siphon de Mana avant de venir agir comme un premier rideau de contrôle aux nouveaux decks populaires. 


Dans la même veine, le Voleur Garrot est lui aussi très vite revenu dans l'équation. Le deck, désormais limité dans la quantité de dégâts qu'il peut infliger, reste néanmoins l'un des plus rapides pour atteindre sa situation finale. Si le Druide est capable de générer de l'armure, et son Alignement Céleste peut largement ralentir le autres decks de combos, le Voleur a néanmoins prit une place dominante très rapidement en étant l'un des contre les plus solide à Démoniste et Mage. 

Mercredi soir, la situation sur le ladder était ainsi très portée autour des decks de combos, et malgré le fait qu'un de ces 3 decks ne jouent une quête, beaucoup de joueurs ont partagé leur ressenti de ne pas avoir l'impression que grand chose n'ait changé dans le mode standard. 


2. Les decks de rythme trouvent leur nouvel arme secrète

Un autre passage obligé des de tout bon métagame est le retour des decks agressifs, jouant le rôle de police aux decks qui auraient oublié qu'il ne s'agit pas simplement d'être le premier à réaliser un combo. Ces derniers ont rapidement fini d'évincer le Mage Mozaki de ces premiers jours, le deck étant déjà sur le déclin avec le retour du Voleur Garrot, et ayant la plus faible résistance aux dégâts directs parmi les decks de combos.

Cependant, avec l'addition de Tchak en Voleur, la capacité de soin du Démoniste et celle d'armure du Druide, des stratégies de dégâts directs ne semblaient pas si efficaces en dehors du match up contre Mage. La faiblesse des decks de combos semblait ainsi résider sur une table très imposante très rapidement plutôt que sur un flot de dégâts directs. 

Deux decks sont rapidement revenus sur le devant de la scène dans cette catégorie, le Chaman élémentaire et le Paladin Libram, encore une fois, ces derniers étant déjà presque construit totalement. le premier profitant de son très rapide développement grâce aux élémentaires, tout en assurant une fin de partie solide avec sa synergie autour du marteau du destin.*

Côté Paladin, c'est essentiellement l'addition de son nouveau héros, Cariel Sancteforge qui lui permet de tenir face aux decks OTK. La réduction des dégâts qu'elle permet donne au deck beaucoup plus de temps pour s'installer et mettre l'adversaire sous énormément de pression. C'est également le premier deck à abuser du nouveau Trogg de Gouffrefer, les nombreux sorts d'amélioration du Paladin se prêtant parfaitement à le faire grossir. 


Une fois la boite de pandore ouverte, et la puissance du Trogg connue du grand public si l'on parvient à l'améliorer, les decks basés sur le fait d'abuser de la carte ont commencé à se multiplier.

On a ainsi pu voir le Trogg être le centre de nombreux decks, que ce soit en Druide, Chasseur ou dans des versions plus agressives de Paladin, dans l'archétype Buff. La carte est également testée dans des archétypes comme le prêtre miracle, ces decks étant encore très différemment construits selon les joueurs. 


Equipés ainsi, les decks agressifs ont réussi à s'imposer et à faire reculer les decks de combo afin d'amener au métagame que nous avons actuellement, quelque chose d'assez proche de ce qui existait lors de l'extension précédente.

Encore une fois, les decks contrôles ont du mal à exister dans cette dichotomie, d'un coté, les decks OTK les punissant pour leur lenteur et les forçant à intégrer Mutanus dans toutes les listes. De l'autre côte, le Trogg est un problème à contrôler pour les decks défensifs qui ne peuvent utiliser leurs sorts librement.

3. Les decks satellites

Bien que pour l'instant, ces decks n'aient pas encore eu leur grand moment de gloire, plusieurs archétypes ont montrés qu'ils pouvaient atteindre les sommets en évitant certains match ups compliqués.

Parmi ces decks sont plusieurs archétypes contrôles, qui même si ils semblent difficiles à abuser sur le long termes en ladder, pourraient devenir très intéressants pour un environnement de tournoi. Avec les championnats du monde la semaine prochaine, cela pourrait rendre l'équation de création d'une line up très intéressante.

Deux archétypes ont réussi à se hisser sur les plus hautes marches du ladder, le guerrier contrôle et le chaman givre.


Si le Chaman a besoin d'intégrer des cartes de pression comme la Maître de guerre des batailles afin de pouvoir battre des decks contre lesquels Mutanus ne serait pas suffisant (Voleur Garrot par exemple), mais en revanche dispose de l'excellent missile dévolutif contre le Trogg. Le Guerrier quant à lui peut se reposer sur son armure pour se mettre à l'abri de decks qui auraient un combo limité ou basé sur la table. Avec le large recul de Mage Mozaki et la hausse en popularité des decks agressifs, cela a donné à Guerrier assez d'espace pour grimper jusqu'au rang #1 légende sur le serveur américain. 


Conclusion

Le ladder est pour l'instant la seule représentation du métagame disponible, et comme à son habitude, il favorise l'optimisation d'archétypes populaires plus que la recherche de nouveaux archétypes de contre.

Avec le tournoi le plus important de l'année dans moins d'une semaine, il y a fort à parier que si un changement d'environnement était à prévoir, les championnats du monde en serait certainement la cause.

Je suis impatient de voir les line ups que les joueurs ont préparé pour l'occasion. Que ce soit pour les joueurs qui sont connus comme étant les meilleurs pilotes du monde, ou ceux qui ont une réputation pour être d'excellents deckbuilders.

Quelle a été votre expérience de la Valée d'Alterac jusqu'à maintenant ? Avez vous trouver le deck qui vous plait ou cherchez vous encore la perle rare ?

Et un bon jeu à tous ! 

Tags : Hearthstone Metagame
6 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 30.964.145 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.