Articles, Previews et Interviews à propos de HearthStone: HoW > HearthStone: Heroes of Warcraft - Preview

Le site dédié à HearthStone: Heroes of Warcraft a eu droit à pas mal de news intéressantes depuis l'annonce de Blizzard à la PAX East vendredi dernier. Je pense que vous êtes de plus en plus nombreux à être intrigués par le nouveau titre de Blizzard et il y encore beaucoup à en dire ! Je vous propose ainsi un petit article avec quelques infos pêchées ci et là sur le web, une sorte de synthèse bien sympa, enfin je l'espère ;)


Un jeu facile d'accès avec des héros bien connus

Tout d'abord, sachez que la démo de la PAX était assez limitée. Vous aviez le choix entre la version PC ou iPad et deviez jouer contre un gaillard situé face à vous. Le succès ne semble pas s'être démenti car les gens devaient la plupart du temps faire la queue pour jouer à HearthStone. Il paraît même que pas mal de joueurs revenaient plusieurs fois, ce qui est évidemment bon signe quant à l'avenir du jeu.

Comme d'habitude avec les jeux de Blizzard, HearthStone est facile d'accès. C'est à peu près tout le contraire des jeux de cartes à collectionner traditionnels qui semblent souvent obscurs pour les néophytes. C'est d'ailleurs ce qu'on aime avec Blizzard, à savoir prendre un genre qui existe pour lui apporter du fun et permettre à tout le monde d'y jouer facilement. Le principe du "Facile à apprendre, difficile à maîtriser" fait à n'en pas douter partie du cahier des charges pour HearthStone.

Le début d'une partie est simple puisqu'il suffit de sélectionner un héros parmi les neuf disponibles. A titre indicatif, on sait qu'il s'agit des neuf classes de base de World of Warcraft, c'est-à-dire tout sauf le Chevalier de la Mort et le Moine qui ne manqueront pas d'arriver dans de futures extensions. Ensuite, plusieurs cartes sont attribuées par le jeu. Vous pouvez choisir de les garder ou de les remplacer au premier tour. En ce qui concerne les ressources, c'est extrêmement simple puisqu'on se retrouve avec du mana. Enfin des cristaux de mana. Chaque joueur démarre avec un cristal de mana et en obtient un nouveau à chaque tour. Bien entendu, chaque carte coûte un certain nombre de cristaux à lancer. Notez, et c'est important, que tous les cristaux de mana se remplissent à chaque tour.

Imaginez que nous sommes au 5ème tour. Vous avez donc 5 cristaux de mana. Si vous utilisez une carte qui en coûte 5, hé bien au tour suivant, vous aurez 6 cristaux disponibles (5+1). Vous n'avez donc pas de gestion de ressources à proprement parler. Une partie dure environ 10 minutes, mais ça peut évidemment varier en fonction du niveau de l'adversaire et du temps de réflexion de chacun. A ce sujet, sachez que si vous réfléchissez trop longtemps, une mèche apparaît à l'écran et se consume afin de vous signaler qu'il est temps de jouer. Quant au nombre de tour, cela peut très bien se terminer au bout de 6 ou 7, ou durer 10 tours si c'est serré.

Chaque héros dispose de 30 points de vie, 0 d'armure et d'une aptitude nommée "Hero Power" qui est propre à la classe jouée. Celle-ci coûte deux cristaux de mana et peut être jouée une fois par tour. Le Guerrier peut par exemple s'ajouter 2 points d'armure tandis que le Démoniste se fait 2 points de dégâts afin de tirer une nouvelle carte. Le Mage peut lui faire un point de dégâts à n'importe quelle créature ou héros. A côté de cela, vous avez bien sûr une ribambelle de cartes. Certaines sont liés à une classe et ne sont donc utilisables que par celle-ci, tandis que d'autres sont utilisables par toutes les classes. Les decks de 30 cartes sont à composer selon les cartes dont vous disposez.



Les créatures, vos meilleures amies... et ennemis

. Parmi les cartes des créatures, on trouve des effets en tout genre comme par exemple une provocation qui oblige les autres créatures à attaquer la carte, et ainsi laisser le héros tranquille. Le Berserker Amani est une carte ayant 7 points de vie et 2 d'attaque. Quand il prend des dégâts, il gagne 3 points d'attaque. L'un des sorts les plus amusants est "Sheep" qui permet de transformer n'importe quelle créature en une créature de 1 point de vie et 1 de défense. Ainsi, si l'adversaire vous sort sa mega carte qui tue, vous pouvez sortir cette carte et transformer sa pièce maîtresse en créature que votre héros tuera en un seul coup. Dans le même genre, on a "Sap", une carte du Voleur, qui permet de renvoyer une carte dans la main de l'adversaire. On a aussi "Innervate" qui ne coûte pas de cristal de mana mais qui donne 2 de mana. En l'utilisant au premier tour, vous pourrez donc rapidement utiliser une carte qui coûte trois cristaux et que vous n'auriez donc pu sortir que plus tard dans la partie. On notera aussi le Paladin qui peut invoquer une créature de 1 en attaque et 1 en défense, ou encore le Voleur qui peut invoquer une arme qui dispose de 1 en attaque et 2 en durabilité (donc qui peut frapper deux fois avant de disparaître). Si vous invoquez à nouveau cette aptitude, vous ajouterez un point en attaque, ce qui permet de faire de plus gros dégâts à terme. Cette aptitude peut aussi se coupler à une carte permettant d'empoisonner l'arme et ainsi d'ajouter 3 points de dégâts. Quant au Mage, il peut avoir une carte qui permet de tirer trois cartes supplémentaires. On trouve dans le même genre une créature qui permet de tirer une carte supplémentaire.

Comme vous pouvez le constater, la tactique jouera un grand rôle et en jouant bien le coup, vous pourrez vaincre des adversaires ayant un deck plus puissant à la base. Il faut par exemple toujours prendre en considération si vous allez attaquer le héros ou l'une de ses créatures. Les créatures peuvent de leur côté attaquer le héros ou les créatures. Donc si vous tuez les créatures, le héros n'encaisse pas de dégâts. Mais si vous attaquez le héros, vous risquez par contre de crouler sous les attaques ennemies à terme.

Le jeu vous prend par la main à plusieurs moments afin de vous faciliter le boulot. Il affiche par exemple une aura verte autour des cartes qui peuvent être jouées en fonction du nombre de cristaux de mana qu'il vous reste. Idem pour les créatures qui sont entourées de vert quand vous pouvez les jouer. Lorsque votre tour est terminé, le bouton permettant de switcher de joueur apparaît en vert également. Puisque je parle des illuminations, sachez que lorsque vous passez votre curseur sur une carte, celle-ci s'entoure de rouge et s'avance un petit peu. Cela se voit chez l'adversaire, qui voit ainsi que vous passez vos cartes en revue et que vous hésitez sur celle que vous allez jouer. L'objectif est un peu de faire passer le temps en vous laissant observer votre opposant, comme s'il était réellement devant vous. Vous pouvez même lui balancer des emotes en cliquant-droit sur le portrait de votre héros. Cela permet un minimum d'interaction, Blizzard ne souhaitant pas déployer un canal de discussion pour éviter les spams/insultes et aller directement au but, c'est-à-dire jouer.



Quelques détails techniques

Du côté des animations, il y en a plein, il suffit de voir la vidéo diffusée en news pour s'en rendre compte. C'est plutôt réussi. Le plateau change aléatoirement en fonction des parties et est animé lui aussi. Sur le plateau de la Horde, vous pouvez par exemple fermer la grille d'Orgrimmar ou encore prendre un boulet, le placer sur la catapulte et le balancer sur l'adversaire pour le fun.

Comme vous le voyez, le jeu est déjà très intéressant alors qu'il manquait genre 75% du contenu à la PAX. Il y a encore beaucoup de chose à aborder à l'avenir, comme les cartes Expert que l'on obtient en jouant (à un rythme non annoncé pour l'instant) ou en les achetant à 1 dollars US. Ces packs contiennent 5 cartes parmi lesquelles peuvent se trouver une rare, épique ou encore légendaire. On ne sait pas encore ce qu'il est du niveau de difficulté de l'intelligence artificielle puisque la démo était exclusivement multijoueur. Blizzard compte en effet proposer deux modes d'entraînement, un de base et un expert que les développeurs annoncent très costaud.

D'un point de vue technique, les joueurs ne semblent pas avoir vu de différences notables entre les versions PC et iPad, si ce n'est que le contrôle est très différent. C'est tout naturel avec l'iPad puisqu'on joue avec le doigt mais la version PC est très agréable également. Rien de spécial à signaler à première vue. Notez que dans le cas du PC, on parle bien d'un client et non pas d'un jeu jouable dans un navigateur. La configuration requise devrait être très raisonnable puisqu'on ne parle pas d'un jeu très lourd. Quant à l'iPad nécessaire pour le faire tourner, on ne sait encore rien, si ce n'est que la démo de la PAX semblait tourner sur des iPad 4. On peut donc estimer que le jeu est optimisé Retina. J'ai par contre peur que le premier iPad, limité à iOS 5, ne fasse pas tourner le jeu au vu des nombreuses animations. Mais rien n'a été confirmé pour l'instant.


Bon ben maintenant on veut le beta test

Dans tous les cas, on tient là un jeu qui promet beaucoup, un vrai jeu de gamer selon pas mal de testeurs. On n'est pas sur un raid de World of Warcraft évidemment, cela reste un jeu où peut simplement passer une petite demi-heure, voire même dix minutes pour une partie. Mais on commence à connaître Blizzard, leurs jeux donnent souvent envie de jouer un peu plus longtemps ^^ Ce qui est cool, c'est que le jeu semble donner un feeling très "warcraftien". Ça peut sembler marrant de dire ça, mais je veux dire par là que les joueurs de WoW auront l'impression d'être un peu chez eux. Si vous avez jouez un Mage dans WoW (coucou les amis !), vous aurez forcément envie de tester la classe dans HearthStone, histoire de se sentir un peu en terrain connu. Et Blizzard semble avoir trouvé la bonne formule à ce sujet. Il ne manque plus que les spécialisations ;)



Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
ÉVÉNEMENTS

Bras de fer de la semaine

Au cœur du Puits de soleil

Arène

DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
Amazon Prime Student
Tous les avantages d'Amazon Prime pour seulement 24 EUR par an pour les étudiants !
Amazon Prime
Livraison en un jour GRATUITE, Amazon Video, Cloud, Prime Music... Essayez Amazon Prime gratuitement pendant 30 jours
Hearthstone : Les recettes de l'aubergiste
Rengainez vos armes, sortez vos cartes, et aux fourneaux ! Plongez-vous dans 50 délicieuses recettes den-cas, apéritifs, amuse-gueules et cocktails inspirées de Hearthstone.
L'ANTRE DES PRÉDICTIONS
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
PRÉSENTATION : Les hérosRègles du jeuLes types de cartesCapacités des cartesListe des dos de cartesRécompenses des coffresLexique d'un JCCConstruire un deckArchétypes de decksStyles de decksLa tempoSynergies et combinaisons
GUIDES & DECKS : Recherche avancéeGuide du débutantGuide de l'arèneLe craftingLes secretsBien créer son deckDecision MakingUne nuit à KarazhanLa ligue des explorateursMont RochenoireMalédiction de NaxxramasImport et export de decksChamanChasseurDémonisteDruideGuerrierMagePaladinPrêtreVoleur
DOSSIERS : Toutes les cartes HearhtstoneLe Bois MauditKobolds et CatacombesChevaliers du Trône de GlaceBlizzCon 2017BlizzCon 2016BlizzCon 2015Gamescom 2015BlizzCon 2014BlizzCon 2013Previews 2013CinématiqueQuel iPad pour jouer ?
IMAGES : AléatoiresIllustrations des cartesDes paquets épiquesEaster EggsFun cards des visiteursFun cards BlizzardFun cards des créditsFan artsPlateaux de jeuPax East 2013
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 26.966.165 visites.
© Copyright 1998-2019 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.