L'avenir du mode PvE de Hearthstone est remis en question

Non mais parce que là, on a du mal à comprendre ^^
JHden | 22/09/2020 à 11h01 - 11

Le nouveau cycle de mode PvE a dévoilé son premier épisode, celui du mage. Le moins que l'on puisse dire est que la déception a été très largement exprimée par les joueurs sur les réseaux sociaux. Au-delà de lister les différents problèmes que peuvent représenter ce très petit morceau d'aventure avec au final peu de contenu, un gameplay très répétitif et un manque flagrant d'implication du joueur dans l'histoire, le problème principal qui va venir de ce mode PvE est qu'il n'y a pas de véritables différences avec les autres modes du jeu.

Alors que faire du mode PVE dans le futur ? Un intérêt existe-t-il encore pour ce mode s'il ne propose rien de particulier ?


1. Où est l'environnement dans Player vs Environnement ?

Le principe d'un mode PvE est que l'expérience est différente d'un mode PvP. Or, dans ces mode PVE, nous jouons contre des héros qui ont pour seule différence avec le mode PvP de faire des choix très discutables.

C'est peut-être un point de vue, mais dans un mode basé sur l'environnement, je m'attends à voir un plateau de jeu qui sert à quelque chose, des cartes que je ne connais pas chez l'adversaire, des animations nouvelles, des combos qui sont inutilisables dans les modes compétitifs, soit des choses qui sortent de l'ordinaire.

Dans le périple du mage, les matchs sont joués avec des decks simples, basées sur la mécanique de gel. Les matchs sont longs, linéaires et il n'y a aucun changement de rythme ou de situations inattendues.

Même si ce ne sont que des cartes, et que c'est un type de jeu qui ne se prête évidemment pas à des combats épiques, il y a quand même la place de faire beaucoup de choses comme nous avons pu le voir dans les aventures ou les virées en donjon par le passé.

L'univers de la magie dans lequel nous étions pour ce premier périple aurait pu donner lieu à énormément d'interactions amusantes autour du feu, de la glace, des arcanes... Je n'ai pas forcément d'exemples en tête, mais en allant dans le mode aventure du jeu, je ne souhaite pas faire un match de ladder dans lequel je ne choisis pas mon deck et mon adversaire et dans lequel mon seul et unique but est de gagner.

Ma vision du mode PvE se rapproche de ce à quoi je m'attendrais quand je jouais à WoW. Bien sûr que j'entre dans ce donjon pour démolir le boss avec mon stuff de PGM. Mais j'y vais aussi parce qu'il est amusant, qu'il a un univers qui lui est propre et qu'il y a potentiellement une stratégie unique.

Ce périple du mage ne m'a à aucun moment demandé de réfléchir à une stratégie particulière, ni même donné l'impression de voir une différence marquée entre les adversaires de 8 combats en dehors des quelques changements apportés à mon deck.

Le mode PvE a besoin d'avoir son univers à lui, quelque chose qui lui est propre et qui le différencie des autres modes d'Hearthstone, qui sont eux PvP. Sans cette différence dans l'identité, il n'y aucun intérêt à promouvoir un mode PvE car il n'a rien d'un mode à part entière. L'environnement n'est absolument pas un composant essentiel de ce dernier.


2. L'endroit parfait pour du storytelling

Hearthstone a abandonné une partie de son nom "Heroes of Warcraft" lorsque le jeu a pris assez d'ampleur pour se détacher de World of Warcraft. Mais pourtant, l'histoire du jeu continue d'être étroitement liée au lore de ce dernier, ce qui n'est pas un problème en soi. Le problème à mes yeux est le fait qu'il n'y a tout simplement pas d'histoire dans le contenu proposé actuellement.

Aucune cinématique, des dialogues écrits sans aucune animation et aucune mise en contexte. Le mode PvE semble pourtant être le mode rêvé pour raconter des histoires et développer ou renforcer le background des personnages que nous suivons. En effet, si le problème de ce mode est que le jeu de cartes est trop restrictif pour développer du gameplay complexe et des interactions durant les combats, il est toujours possible de travailler sur les aspects autour des combats afin d'améliorer l'expérience de jeu.

En se séparant de son héritage des héros de Warcraft, le jeu aura du se donner des possibilités de directions artistiques et de pouvoir innover quant à ses personnages et leur orientation. Limiter ce qui est au final le mode le plus permissif d'Hearthstone en termes de design et de créativité dans le gameplay et autour de ce dernier semble être criminel quand on voit ce dont a été capable Blizzard au fil des années tant en termes de créations d'univers que de réalisation artistiques.

Avec les années, Hearthstone est devenu un jeu de répétition, en tout cas dans les sphères compétitives. La recette du succès repose sur la connaissance de l'environnement, l'apprentissage d'un ou quelques decks et l'investissement nécessaire en terme de temps. Si le mode PvE ne me demande pas quelque chose de différent, alors je ne le fais que pour la récompense qu'il y a au bout du donjon, et 5 cartes de mage ne me motiveront pas à m'investir.

Même si au final, récolter des cartes et étoffer la collection reste l'un des buts ultime d'un joueur de cartes, le mode PvE ne devrait pas servi à cela, où alors comme pour l'extension des dragons, donner accès à des cartes uniquement récupérables ainsi. Et même dans ce cas, baser l'intérêt de ce mode uniquement sur les récompenses est un signe que quelque chose n'est pas réussi dans sa conception.

Tags : Hearthstone Metagame
11 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 28.413.607 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.