Meurtre au Château Nathria : Suivez l'enquête de Murloc Holmes dans une nouvelle histoire courte

Un mystère à résoudre...
Arkentass | Mise à jour 08/07/2022 à 19h14 - 05/07/2022 à 19h15 - 5

À l'approche de l'extension Meurtre au Château Nathria, Blizzard vient de mettre en ligne la première partie d'une histoire courte de Christie Golden et Brandon Easton. Celle-ci nous permet de suivre l'enquête du célèbre Murloc Holmes et se poursuivra tout au long de la semaine. Parcourez-là dès à présent ci-dessous...

Update 08/07 19h14 : Ajout de la Partie 4.

Préparez-vous à frissonner ! Dans Meurtre au château Nathria, la mort est à l’œuvre et la tromperie règne en maître, mais c’est sans compter sur la présence du plus futé des détectives. Un classique instantané de la littérature murloc, parfait pour des reconstitutions théâtrales. Dans ce script de Meurtre au château Nathria, vous suivez Murloc Holmes et le Dr Watsaileron, alors qu’ils explorent les Lieux du Château Nathria, cherchent des indices et interrogent les 10 principaux suspects ! Invitez quelques amis, mettez votre chapeau de Sherlock et ne manquez pas la suite de ce récit haletant dans les prochains jours. Parviendrez-vous à résoudre le Meurtre du château Nathria ?

PARTIE 1

Crépitement d’un FEU DE CAMP, HURLEMENTS LOINTAINS et CRIS STRIDENTS des DANGEREUSES CRÉATURES DE LA FORÊT. Notre étrange narrateur prend la parole :

NARRATEUR

Bienvenue, gens bien et malandrins ! Êtes-vous en quête d’une nouvelle histoire à vous donner la chair de poule ? Eh bien, c’est votre jour de chance… ou pas.

(rire sinistre)

Rassemblez votre courage, car je vais vous raconter…

ÉCLAIR et COUP DE TONNERRE !

NARRATEUR

… un meurtre… au château Nathria.

Crescendo d’ORGUE THÉÂTRAL.

NARRATEUR

Ah, le château Nathria. Un lieu truffé de dangers, où des yeux vous scrutent impitoyablement dans l’obscurité. Où même les plus puissants ne peuvent rien contre les rouages implacables du destin. Et où il est généralement déconseillé de décliner toute invitation remise par une gargouille.

Une MUSIQUE INQUIÉTANTE s’élève.

INTÉRIEUR : grande salle. ON ENTEND le bruit d’une fête : conversations, tintement de verres qui s’entrechoquent, musique.

NARRATEUR

Lorsque ses convives furent réunis dans la grande salle, sire Denathrius, le maître de Revendreth, leva un gobelet doré, rempli d’anima rouge et vaporeux. Il semblait loin de se douter qu’il avait invité ses pires ennemis !

DING DING, tintement d’une fourchette sur du métal. Les convives se taisent.

DENATHRIUS

Bienvenue dans mon humble demeure ! Je sais qu’il vous tarde de faire plus ample connaissance autour d’un somptueux festin, ou d’innocents jeux de salon sans arrière-pensées. D’ailleurs, je suis curieux, moi aussi… Qu’espériez-vous trouver, en répondant à cette invitation ? Des richesses ? Du savoir ? Le prestige d’être vu ma compagnie ? Peut-être avez-vous eu vent de certaines rumeurs infondées selon lesquelles j’accumulerais égoïstement de l’anima ! Certes, c’est une substance entêtante, enivrante… délicieuse… et qui confère une puissance au-delà de

DENATHRIUS tousse quand il se rend compte qu’il a failli donner raison aux rumeurs en question.

DENATHRIUS

Bref, comme je le disais, j’espère vous offrir une soirée que vous n’oublierez pas de sitôt. Je dois encore terminer quelques préparatifs pour les festivités. Je vous en prie, visitez les lieux en attendant qu’on vous appelle pour dîner.

Les PAS de Denathrius s’éloignent.

Une porte claque.

NARRATEUR

Malgré la confusion suscitée par le départ de leur hôte, les invités suivirent le conseil du maître des lieux, et livrés à eux-mêmes, ils passèrent un petit moment à déambuler dans le château et son domaine…

Quand soudain…

FRACAS d’un gobelet qui tombe. Bruit de l’anima qui s’évapore, comme emporté par la brise.

Cri perçant du RÉGISSEUR.

RÉGIS

À l’aide ! Sire Denathrius a été assassiné !

Musique dramatique !

INTÉRIEUR : salle à manger

NARRATEUR

Oui, sire Denathrius gisait sur le sol de la salle à manger. Le puissant seigneur n’était plus. Les dix convives, désormais tous suspects, se pressèrent autour de la scène.

Bruits de pas et de sabots, de portes que l’on claque, hoquets de surprise.

NARRATEUR

Mais qui avait bien pu commettre un tel méfait ?

L’artificier Xy’mox, un mystérieux négociant ?

XY’MOX

Mais c’était un si bon client…

NARRATEUR

L’Éthérien portant le titre très à propos de prince du mal Rafaam ?

RAFAAM

Mon très cher ami sire Donatrio ! Nooon !

NARRATEUR

Draka, la baronne orque ?

DRAKA

(rire sarcastique) Manifestement, vous étiez très proche de lui, Rafaam.

NARRATEUR

Ou deux invitées de Maldraxxus ?

La décimatrice Olgra, une autre Orque venue pour une mission personnelle…

OLGRA

C’est impossible ! J’avais besoin de lui pour… quelque chose.

NARRATEUR

Ou peut-être la baronne naga Vashj,

qui, tout comme Draka, appartenait jadis à la maison des Yeux ?

DAME VASHJ

(sur un ton sarcastique) Qui aurait bien pu vouloir sa mort ?

NARRATEUR

L’allié avide de pouvoir de Denathrius, la liche Kel’Thuzad, ?

KEL’THUZAD

Je suis très choqué… et déçu. Comment as-tu pu être aussi négligent, Denathrius ? TOUS nos plans maléfiques sont fichus !

RAFAAM

(murmure sur un ton compatissant)

Attention, vous l’avez dit tout haut, ça.

NARRATEUR

Et si le tueur était l’un des deux visiteurs de Sylvarden ? Le Sylvar Aral’on ? La Tirnenn Sesselie ?

ARA’LON

Quelle tragédie.

SESSELIE

(en passant la main dans les feuilles de sa chevelure)

Je doute que la nouvelle attriste vraiment notre reine…

NARRATEUR

Cela ne pouvait tout de même pas être Pélagos, l’affable invité kyrian ?

PÉLAGOS

Ce genre d’évènement est toujours tragique, mais Denathrius n’était pas un enfant de chœur non plus… pas vrai ?

NARRATEUR

Ce n’était résolument pas Régis, le loyal régisseur. À moins que… ?

RÉGIS

(pleure doucement) Hou, hou… Pauvre sire Denathrius… Hou…

NARRATEUR

Les invités se dévisageaient les uns les autres, l’air méfiant :

le coupable était forcément parmi eux.

Les accusations fusaient déjà quand un éclair déchira le ciel !

BRAOUMMM !

NARRATEUR

Le tonnerre gronda !

BRRRRRRRR !

NARRATEUR

Et les portes s’ouvrirent brusquement !

Fracas de portes ouvertes brutalement.

NARRATEUR

Dans l’entrée se tenait une silhouette. Petit, mais redoutable,

il donnait espoir aux innocents et faisait trembler les criminels. C’était lui, le célèbre détective…

MURLOC HOLMES

MRMGGGGGRRRLLLL !

NARRATEUR

Murloc Holmes en personne !

Il était accompagné de son ami et collègue, le Docteur Watsaileron.

DR WATSAILERON


NARRATEUR

Tout le monde avait le souffle coupé !

Exclamations de surprise exagérées et quasi simultanées.

NARRATEUR

Comme le grand détective qu’il était, Holmes prit immédiatement les choses en main. Les suspects reçurent l’ordre de ne pas quitter les lieux, le temps qu’il inspecte le corps.

Holmes émet des « mrrrgggllll », comme s’il prononçait les paroles rapportées par le narrateur.



NARRATEUR

Holmes s’étonna de ne trouver aucun élément indiquant la cause du décès. Il demanda aux serviteurs du maître de déplacer le corps, puis dessina un contour à la craie sur le sol. Il devait découvrir qui avait commis le crime pour pouvoir comprendre comment. Où étaient les suspects au moment du meurtre ?

ARA’LON

Aux chenils.

SESSELIE

Dans le labyrinthe.

DAME VASHJ

Aux tourbières.

DRAKA

Dans le cimetière des stèles du vice.

NARRATEUR

Les choses sérieuses commençaient ! Holmes résolut d’enquêter d’abord à l’extérieur du château. Premier arrêt : les chenils.

EXTÉRIEUR : CHENILS. Bruits terrifiants des gargons (des créatures de pierre) dans les chenils.

ARA’LON

Altimor le Veneur n’était pas là, il ne pourra donc pas prouver mes dires.

Mais les gargons, si.

Les horribles bruits menaçants se transforment en bruits tout aussi horribles, mais affectueux.

ARA’LON

(chaleureusement) Salut, mes grands. Draka, vous permettez que je fasse aussi des gratouilles à votre chien ?

Les trois têtes de CROC-DE-MORT grognent.

DRAKA

Non. (au Murloc) Et maintenant, M. Holmes, où allons-nous ?

NARRATEUR

Tant de suspects, tant de lieux à examiner… Quels indices le célèbre détective allait-il découvrir en enquêtant sur ce meurtre ? Peut-être Draka espérait-elle le détourner d’un élément crucial. Il était temps d’étudier son alibi… et d’aller au cimetière des stèles du vice.

PARTIE 2

NARRATEUR

Le détective Murloc Holmes interrogeait les suspects et reconstituait leur parcours. Ses nageoires, ou plutôt ses pas l’avaient amené au cimetière des stèles du vice, demeure des âmes torturées et des créatures de pierre. Typiquement le genre d’endroit où quelqu’un aurait pu manigancer pour tuer sire Denathrius… Quelqu’un comme… la baronne Draka ?

EXTÉRIEUR : CIMETIÈRE DES STÈLES DU VICE. Bruits de pas. Vent dans les arbres. Croc-de-Mort creuse et halète gaiement.

MURLOC HOLMES

Mrrgle… mrflagggrl.

DRAKA

Vous avez raison, M. Holmes, le cimetière est très boueux.

RAFAAM

Là ! Un indice ! Les empreintes d’un molosse gigantesque !

DRAKA

Ce sont les traces de Croc-de-Mort.

CROC-DE-MORT aboie.

MURLOC HOLMES

Mrg gligslrrgh graaa ?

DRAKA

Certains, j’en suis sûre, sont venus au dîner de Denathrius pour des raisons peu avouables. J’ai donc monté la garde ici, au cas où quelqu’un déciderait de retourner à l’intérieur du château. Et puis, c’est un endroit parfait pour Croc-de-Mort : il adore creuser.

(à Croc-de-Mort, avec la voix haut perchée de quelqu’un qui parle à son chien)

Hein mon toutou ? Qui c’est le bon chien-chien ?

C’est CROC-DE-MORT ! Et il le sait, car ses trois têtes font des bruits de contentement.

NARRATEUR

Holmes hocha la tête, comme s’il savait quelque chose que tous ignoraient.

Ils prirent donc la direction des bassins Boueux pour vérifier l’alibi de Vashj.

EXTÉRIEUR : BASSINS BOUEUX. Bruits de bulles de bourbe, d’arbres qui craquent, de créatures des marécages. On entend le groupe marcher d’un bon pas, puis s’arrêter. VASHJ s’avance en ondulant et prend la parole.

NARRATEUR

Ah, les bassins boueux, le majestueux marécage où mijotent les meilleurs majordomes… enfin, les majordomes purotins. Il serait si facile de jeter l’arme du crime dans ce décor putride pour la faire disparaître à tout jamais. La baronne Vashj semble apprécier cet endroit… mais pourquoi ?

DAME VASHJ

Là ! C’est ici que je suis passée pour entrer et sortir des bassins. Les bains de boue, c’est EXCELLENT pour la peau. Personne ne veut essayer ?

DR WATSAILERON


MURLOC HOLMES

(agacé par Watsaileron) MRGGL ! Grrbl grllm.

DAME VASHJ

Nous reviendrons plus tard, Dr Watsaileron, quand cette fâcheuse affaire sera derrière nous.

MURLOC HOLMES

Mrrgl glrr drrgl mur ?

DAME VASHJ

C’est loin d’être un secret, mais Draka et moi-même, ainsi que d’autres, soupçonnions notre hôte de manigancer pour détruire la maison des Yeux.

Après tout, c’est de sire Denathrius dont il est question.

MURLOC HOLMES

Hrrrmmmm…

NARRATEUR

Le petit groupe insolite poursuivit sa route vers le labyrinthe végétal.

EXTÉRIEUR : LABYRINTHE VÉGÉTAL

NARRATEUR

Quoi de plus naturel que de se perdre dans un labyrinthe végétal ? Il peut être si difficile de retrouver son chemin, surtout lorsque les plantes elles-mêmes s’y opposent… Et si Sesselie avait envisagé d’y piéger Denathrius… à tout jamais ?

SESSELIE

N’est-ce pas magnifique ?

PÉLAGOS

Oui, oui, bien sûr… C’est tout à fait… ravissant.

HOLMES

Mrgll… grgll belach raaak ?

SESSELIE

(soupir) Oui, je l’admets, je suis venue sur ordre de la reine de l’hiver.

Elle suspecte Denathrius d’être à l’origine de la pénurie d’anima. J’ai voulu demander aux plantes du labyrinthe si elles savaient quelque chose, et… j’ai été happée par notre conversation. Demandez-leur, elles pourront vous le confirmer.

Craquements dans les haies.

SESSELIE

Vous voyez ?

MURLOC HOLMES

Mrrrgl mrrgl… glorp.

SESSELIE

Oh. J’aimerais que vous puissiez les comprendre,

je ne sais pas comment vous convaincre autrement !

MURLOC HOLMES

(songeur) Hrrrmmmmm…

NARRATEUR

Mais Holmes était-il convaincu ?

Il ne restait qu’une partie des terres du château à explorer : l’unique endroit de Revendreth susceptible de plaire aux résidents du Bastion désireux de méditer… ou de comploter.

PARTIE 3

NARRATEUR

Certes, Revendreth n’est pas le premier nom qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de cathédrales. Et pourtant, nous y voilà : la cathédrale de l’Expiation. C’était autrefois un symbole de l’authentique mission de Revendreth, aider les âmes à trouver le salut, mais les choses avaient bien changé depuis. Était-ce le noble passé ou ce présent dénué de scrupules qui avait guidé les pas de Pélagos ?

INTÉRIEUR : cathédrale de l’Expiation. Musique contemplative et envoûtante. Les pas se font plus lents et discrets.

PÉLAGOS

Je suis navré, M. Holmes, mais personne ne m’a accompagné ni vu venir ici. Je suis venu méditer sur les rumeurs au sujet des réserves d’anima de sire Denathrius. Rien de plus.

OLGRA

Vraiment ? Alors, dites-moi… pourquoi avoir choisi la cathédrale de l’EXPIATION, si vous n’avez rien à vous reprocher ?

PÉLAGOS

(silence moqueur) Parce que c’est la seule cathédrale de Revendreth ?

OLGRA

Oh. Au temps pour moi.

MURLOC HOLMES

Mrggl mrrgl… blep ghaagh… Mrgle brakk blergh ?

PÉLAGOS

Si sire Denathrius avait réellement causé la pénurie d’anima…

et qu’il s’en était pris à moi, eh bien, pour être honnête…

J’ignore comment j’aurais réagi.

MURLOC HOLMES

Hrrrmmm…

NARRATEUR

Après avoir exploré l’extérieur, il était temps de regagner le château Nathria… et d’enquêter sur ce qu’il se tramait entre ses murs.

INTÉRIEUR : CUISINE. Crépitements des flammes, bouillonnement d’un chaudron.

NARRATEUR

Et plus particulièrement… dans les cuisines. Bien sûr, quand on parle de cuisine, on pense nourriture, chaleur, convivialité. Mais on y trouve aussi de nombreux couteaux affûtés, des liquides bouillants et du feu… Vous voyez ce que je veux dire.

DAME VASHJ

Les soirées se finissent toujours dans la cuisine, vous avez remarqué ?

ARA’LON

(las, au Murloc) Vous ne pouvez pas nous dire si vous avez déjà éliminé quelqu’un, au moins ?

MURLOC HOLMES

Grrpp. Blearglgy ghaak mrugggl.

RÉGIS

Ara’lon semble fatigué. Que diriez-vous d’un rafraîchissssssement ?

Tenez, buvez ceci ! (il tend un gobelet en or à Ara’lon)

MURLOC HOLMES

MGRLLRRRLG !!!! GLIBBLL BRRRAAAAK !

Un coup… puis le gobelet HEURTE LE SOL.

Tout le monde pousse un cri de surprise.

ARA’LON

Aïe… J’ai mal à la main !

MURLOC HOLMES

Mrrrrrggglll !!!

RÉGIS

C’est vrai, j’ai des épices bénites dans ma cuisine ! Eh oui, je sais que ce n’est pas bon pour les Venthyrs comme mon maître. Mais j’ai pris l’habitude de personnaliser les gobelets, par mesure de précaution !

ARA’LON

Il dit vrai. Il y a un adorable petit médaillon sur le pied du verre qui dit : « Ara’lon, c’est pour vous… hou. »

KEL’THUZAD

(d’un air accusateur) Mais Régis… Il me semble vous avoir entendu dire que vous aviez préparé quelque chose de spécial pour sire Denathrius !

RÉGIS

Oui, oui ! Tenez, sentez ça !

MURLOC HOLMES

(renifle) BLEK !!!

RÉGIS

Oui, c’est de l’ail ! Je suis certain que M. Holmes sait que c’est parfaitement inoffensif pour les Venthyrs comme mon maître, adore… adorait… l’ail… Hou…

MURLOC HOLMES

Hrmmm… Glarbi mrrrrgl… bek ghaaa ? Ghaa blurgl ?

KEL’THUZAD

J’étais au sanctum Noctevoile.

C’est une salle privée, mais si vous insistez, M. Holmes…

INTÉRIEUR : SANCTUM NOCTEVOILE. Musique inquiétante.

NARRATEUR

Le sanctum Noctevoile… Une pièce privée où l’on peut mener des conversations personnelles, échafauder des plans, comploter… ou entreposer des accessoires aussi farfelus qu’amusants pour une fête réussie !

KEL’THUZAD

Je ne suis peut-être pas toujours très sympathique, mais je suis loyal. Après avoir trinqué, Denathrius m’a demandé d’aller chercher quelque chose au sanctum. Il m’a parlé de convivialité pour après le dîner. Apparemment, c’était important.

De toute évidence, KEL’THUZAD a horreur du mot « convivialité ».

MURLOC HOLMES

Blarglé ?

KEL’THUZAD

Un classique des jeux de société.

On entend le raclement des pièces dans une boîte en carton. Peut-être une musique kitsch à la façon des publicités des jeux de société des années 80.

MURLOC HOLMES

Mrglgll, glep blargghh mrgg.

RAFAAM

Oh, moi ? Eh bien, pendant qu’on assassinait tragiquement mon très cher ami, sire Danabrius, je… me promenais… innocemment… juste comme ça.

MURLOC HOLMES

Blek Blargh ? Mrggls…

RAFAAM

La… La bibliothèque ? (rire forcé) Oh, pas la peine d’aller là-bas.

INTÉRIEUR : ENTRÉE DE LA BIBLIOTHÈQUE. Des bruits de pas nous y mènent.

NARRATEUR

La bibliothèque, lieu de savoir… et de secrets. De sieste, aussi, parfois.

RAFAAM

(chuchote) Alors, c’était donc , la bibliothèque !

MURLOC HOLMES

(chuchote aussi)

Mrrgll gleeble blurrskkk ?

XY’MOX

Pourquoi vous chuchotez ?

Tout le monde fait « SHHH » !

PÉLAGOS

(chuchote) Vous êtes dans une bibliothèque.

RAFAAM

(chuchote d’un air outré)

Ce tissu, là… Ce n’est absolument PAS l’une de mes bandelettes… qui se serait prise dans la porte…

(crie)

NON, ATTENDEZ, N’OUVREZ PAS…

Bruit de portes qui s’ouvrent d’un coup. Tout le monde pousse un cri de surprise. Tous se remettent à parler normalement : il n’y a manifestement personne à déranger.

ARA’LON

(voix normale) Je me disais bien que ça sentait la fumée !

RÉGIS

J’ai vu Rafaam prendre feu, mais je n’ai pas eu le temps d’aller chercher de l’eau.

Je suis soulagé de voir que vous allez bien.

RAFAAM

Ça s’est mis à brûler quand…

FWOOF. Crépitement de gangrefeu. Bruits de diablotins. Rafaam soupire.

RAFAAM

Bon, d’accord. C’était moi. Enfin, eux. J’avoue tout : j’ai voulu voler un grimoire de sorts rares. C’est ma faute.

DAME VASHJ

(rire) Espèce d’imbécile, ce n’est pas de ça qu’on vous accuse. Vous venez d’avouer que vous avez volé dans la bibliothèque et que vous l’avez fait brûler pour rien… mais vous tenez votre alibi pour le meurtre de sire Denathrius.

RAFAAM

Euh… quoi ? Je veux dire, oui ! Regardez, mes bandelettes sont encore un peu fumantes. Vous voyez ?

On entend le bruit des flammes, et Rafaam se MET DES CLAQUES pour éteindre le feu.

NARRATEUR

Il était temps de plonger au cœur du sinistre château Nathria : d’abord la chambre forte… puis les profondeurs Sanguines.

PARTIE 4

NARRATEUR

L’enquête de Murloc Holmes le conduisait à présent dans des endroits obscurs… et sans doute dangereux. La chambre forte n’était pas faite pour les âmes sensibles. Mais peut-être allait-elle révéler ses secrets au plus grand détective de tous les temps.

INTÉRIEUR : CHAMBRE FORTE.

XY’MOX

C’est ici que j’étais quand… l’incident s’est produit.

MURLOC HOLMES

Blrafghl, blepp. Mrrgl, glarb bek murrrgll ?

XY’MOX

Pour protéger les reliques, bien évidemment. En compagnie d’autant de voleurs…

DRAKA

Surveillez votre langue.

XY’MOX

… on pouvait s’attendre à ce que quelqu’un commette un larcin.

RAFAAM

Et ce quelqu’un, c’est moi. J’ai volé quelque chose, puisque je n’étais pas en train de tuer mon excellentissime ami Denapaloozapolusi… mus.

DRAKA

Faites au moins un EFFORT.

MURLOC HOLMES

Grlargla bahk rmurgggg ?

XY’MOX

Hein, ça ? C’est la relique d’extinction. Je l’ai sans doute trouvée… quelque part ? Ah, ça me revient, j’essayais de la voler.

MURLOC HOLMES

Mrrrrgle glub blub pakk mrrrgggl… Ksssshhhh glak !

Musique angoissante.

PÉLAGOS

Doit-on vraiment tous y aller, M. Holmes ? Il paraît que c’est douloureux à voir…

KEL’THUZAD

Si vous voulez mon avis, les âmes jetées ici trouvent ça douloureux tout court.

NARRATEUR

C’était un euphémisme. Exception faite de l’Antre, les profondeurs Sanguines étaient le lieu le plus sordide de toute l’Ombreterre.

INTÉRIEUR : PROFONDEURS SANGUINES. Cris et gémissements lointains. Tourbillonnement de l’anima.

NARRATEUR

Les âmes orgueilleuses condamnées à expier les péchés commis de leur vivant étaient envoyées ici, où l’on extrayait leur anima.

ARA’LON

Cet endroit ne me dit rien qui vaille…

OLGRA

C’est normal, ce n’est pas fait pour plaire, mais pour vous tourmenter. C’était la raison de ma venue. J’étais à la recherche… de mon époux, Mankrik.

Des rumeurs prétendaient qu’il était ici, j’ai accepté l’invitation pour découvrir ce qu’il en était. J’ai eu peu de temps pour le chercher et… je ne saurai peut-être jamais ce qu’il est devenu.

RÉGIS

Toutes mes condoléances.

DR WATSAILERON

<COASSE>

OLGRA

Merci à vous deux.

RAFAAM

C’est bon, on peut y aller, maintenant ?

NARRATEUR

Holmes informa les convives qu’il savait ce qui était arrivé… et qui était l’auteur du crime. Ils regagnèrent le lieu où tout avait commencé… la salle à manger.

INTÉRIEUR : SALLE À MANGER. Musique angoissante. Holmes s’exprime avec des gargouillis pendant la narration qui suit et continue tout du long.

NARRATEUR

Là, à côté de la silhouette de craie du défunt sire Denathrius, le célèbre détective exposa son raisonnement. La soirée avait été pluvieuse… mais il n’avait relevé aucune trace de boue, hormis celles que le groupe avait laissées en retournant au château.

ARA’LON

Les cieux soient loués ! Voilà qui innocente tous ceux qui étaient dehors !

NARRATEUR

Holmes répondit que c’était une possibilité, mais que le château comportait encore son lot de passages secrets. Ce constat ne les mettait pas nécessairement hors de cause.

CROC-DE-MORT gémit tristement.

NARRATEUR

Olgra n’avait pas pu tuer sire Denathrius, dit Holmes aux invités.

Elle avait besoin de lui pour savoir ce qu’il était advenu de son époux.

OLGRA

Merci de m’avoir crue, M. Holmes.

DRAKA

L’amour qui te liait à Mankrik était légendaire, Olgra.

J’espère que tu trouveras ton compagnon, un jour.

OLGRA

Je te souhaite la même chose, mon amie.

RAFAAM

Bon, reprenons, vous voulez bien ? Tout le monde est d’accord pour dire que je n’ai tué personne. Il reste donc Kel’Thuzad, Xy’mox et…

TOUT LE MONDE

Régis ?!

RÉGIS

Qui, moi ? Non, non, pas Régis !

NARRATEUR

Holmes annonça qu’il était enfin certain de savoir qui était responsable de la mort de sire Denathrius. Il s’agissait de…

MURLOC HOLMES

MRRGGGLLLL !

Musique dramatique ! TOUT LE MONDE s’exclame, sauf Rafaam.

RAFAAM

Attendez, qui ça ? À vrai dire, je n’ai pas compris un traître mot de toute la soirée.

NARRATEUR

Ah, mes chers amis et bandits… vous aimeriez savoir, vous aussi ?

Bien sûr que oui. Vous allez devoir résoudre cette affaire vous-mêmes…

si vous en êtes capables…

La voix du narrateur se transforme et devient monstrueuse. Il éclate d’un rire diabolique.

NARRATEUR

MOUAHAHAHA !

MUSIQUE DE FIN THÉÂTRALE.

Tags : Hearthstone Lore
Source : Blizzard
5 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 31.323.684 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.