Non, les Grandmasters de Hearthstone ne disparaîtront pas !

Je vous expose mes arguments, dites-moi ce que vous en pensez
JHden | 15/10/2020 à 11h11 - 0

Si vous avez pu suivre la conclusion de la saison 2 des Grands Maîtres ce week-end, vous avez eu l'occasion de voir Monsanto en Amérique du Nord, Jarla en Europe et Bankyugi en Asie obtenir leur ticket pour les championnats du monde. Mais ce qui a le plus fait parler cette saison, ce sont les joueurs relégués et particulièrement Firebat, le tout premier champion du monde qui a annoncé, suite à sa relégation, la fin de sa carrière compétitive.

Bien que personnellement je n'y crois pas, les discussions autour de la possible fin des Grandmasters ont commencée à naitre sur la toile, alimentée par le fait que rien n'avait été annoncée pour la suite du circuit des Masters Tour.

Bien que j'aimerais rappeler que le Summit des Grands Maîtres avait eu lieu en janvier lors du Masters Tour Arlington pour 2020 (laissant donc encore 4 mois avant de s'inquiéter en terme de calendrier), il est naturel pour les joueurs de vouloir savoir dans quoi ils s'investissent pour la suite, particulièrement avec les annonces faites sur le concurrent Runeterra ces dernières semaines.

L'avenir de Hearthstone est donc encore une fois remis en question, mais il y a cependant énormément de nouvelles encourageantes également qui nous font dire que le jeu n'a pas prévu de céder sa placer de numéro 1 des jeux de cartes digitaux. Un recap de cette fin de saison 2 et ce que 2021 pourrait nous réserver, c'est parti !


1. L'ancienne garde brille en Europe et Amériques, le promu domine l'Asie

Monsanto et Jarla sont deux joueurs qui ont été invités lors du lancement du programme des Grandmasters et qui ont toujours effectué de très bonnes performances au cours des précédentes saisons. Jarla peut notamment se targuer d'avoir obtenu sa qualification à toutes les phases de playoffs des Grands Maîtres dans ce qui est vu comme la région la plus difficile, ont tous les deux obtenus leur qualification pour les championnats du monde plus tard cette année.

Les deux joueurs ont chacun eu des stratégies très différentes. D'un coté, Monsanto a choisi quelque chose de très proche du Bring Best Deck en ayant Mage tempo, Voleur tempo, Chasseur de démons fragments et guerrier tempo. Ce dernier deck étant la vraie nouveauté de sa line up, car cela lui a permis de jouer ce qui est vu comme les meilleures archétypes tout en ne s'exposant aux stratégies qui voudraient cibler et démolir le guerrier bombe. Il a d'ailleurs atteint le rang #1 légende sur le serveur américain pendant qu'il se préparait avec le guerrier tempo.

Et c'est justement la stratégie que Jarla avait choisi pour les playoffs, puisqu'il a proposé une des line ups les plus reprises dans les tournois mineurs depuis sa parution. Composée de Démoniste Galakrond, Guerrier Contrôle, Prêtre contrôle et Druide quête, chacun construit pour démolir guerrier bombes au maximum, le deck étant présent dans beaucoup de line up et très facile à contrer avec la mécanique de destruction des armes.

Du coté Asiatique cependant, c'est Bankyugi, un promu lors de cette saison qui s'est imposé, et qui a au passage montré tout au long de la saison que les nouveaux arrivants pouvaient être aussi bons sinon meilleurs que les joueurs confirmés. En effet, en Europe et en Amériques, en dehors de Xblyzes, la majorité des promu se sont affrontés pour la relégation plus que les playoffs.

Sa line up, assez proche de l'idée de Monsanto, avait également mage, chasseur de démons et voleur (une version highlander cette fois-ci), mais son quatrième deck fut druide, une classe qui avait disparu des radars depuis le nerf des animaux gardiens.

Avec l'anticipation du guerrier étant ciblé par beaucoup, Malfurion a pu faire son retour et profiter des archétypes contrôles, souvent choisis pour leur plus grande flexibilité lorsque l'on cherche à intégrer beaucoup de cartes techniques, contre lesquels il dispose toujours de match ups favorables.

On a également pu voir une liste légèrement modifiée avec notamment l'intégration de la gardienne de la forêt Omu, qui aux cotés de Kael'Thas renforce encore le potentiel de combo du deck afin de jouer la "Survie de plus fort" dans de meilleures conditions. Si cette liste pourra faire également revenir Malfurion en ladder est encore à voir, mais plusieurs joueurs semblent cependant lui faire confiance en quatrième deck de tournoi avec les stratégies cherchant à démolir Garrosh qui prennent de plus en plus d'importance.

Ces changements de vision au sommet des tournois compétitifs auront tout de même relancé un certain dynamisme dans le métagame avec actuellement 3 line up qui forment un triangle assez équilibré :

  • La line up "classique" avec le guerrier bombe qui est excellente contre les nouvelles line ups plus orientées vers la valeur avec notamment druide ou voleur highlander. Mais qui se fait cependant démolir par les line up contrôles avec les casse-armes.
  • Les line up de casse-arme qui anéantissent le guerrier bombe mais qui sont presque inexistantes contre les line ups de génération de cartes qui ne jouent pas le guerrier.
  • Les line up de générations de cartes qui punissent totalement les stratégies uniquement défensives mais qui se font souvent déborder par la line up classique, capable d'imposer plus de rythme et de dégâts réguliers.


2. La ligue des Grandmasters a encore de beaux jours devant elle

Avec les annonces de relégations et de départs de joueurs de la ligue en cette fin de saison 2, beaucoup de débats sont nés sur la possible fin des grands maîtres. Et ces derniers s'auto-alimentent avec l'absence de nouvelles de la part de Blizzard concernant la suite après le Masters Tour Madrid.

Il y a cependant beaucoup de choses encore à venir et notamment ce qui est supposé être le plus gros évènement de l'année, et logiquement celui pendant lequel nous devrions avoir les annonces pour 2021 : les championnats du monde. Blizzard a toujours annoncé très tard la suite de son circuit compétitif, et même si cela n'a jamais été apprécié par les joueurs concernés, ce n'est pas surprenant pour autant.

En revanche, ce qui peut susciter l'inquiétude dans les communautés, c'est la perte de repère vis-à-vis de la ligue, comme par exemple la perte de figures fortes. En Amériques notamment, Dog, Purple, Gallon, Firebat, Amnesiac et même le moins connu ETC ont tous quitté la ligue par choix personnel ou relégation et ont laissé un grand vide dans les "personnalités" qui le composent. En Europe, la perte d'Hunterace, d'Orange ou de Fenomeno, et celle de BoarControl pour la prochaine saison ont également eu un fort impact sur le "star power" de la ligue.

Pourtant, si des joueurs s'en vont, d'autres les remplacent et les joueurs se qualifiant pour la ligue des Grands Maîtres devraient avoir un fort crédit pour avoir réussi à se qualifier dans la strate compétitive la plus haute du jeu.

Si l'on prend l'exemple de la zone Américaine, la nouvelle génération qui est au sommet de la compétition depuis maintenant deux ans, et avec en tête d'affiche le Trio Eddie, Bloodyface et LanguageHacker. Ces trois joueurs sont excellents et ont eu de très forts impacts sur le jeu dernièrement. Par exemple, Eddie est le joueur qui a fait sortir le mage tortue au grand jour. Il est dans un sens le joueur qui aura eu le plus gros impact sur le nerf du pèlerin tortolan. Mais malgré tout leur talent, ces joueurs n'ont jamais atteint le niveau de popularité d'un Firebat, d'un Purple ou d'un Dog, et celà est dû à deux raisons simples à mon avis : le timing et leur exposition.

  • Le timing car évidemment, plus on arrive tard dans un milieu et plus l'audience est déjà accaparé par d'autres. Il est donc beaucoup plus difficile de se créer un public lorsque ce dernier a déjà des centres d'intérêts et des personnalités en tête que lorsqu'il en recherche auxquelles s'identifier. 
  • L'exposition car ces joueurs ne sont pas des streameurs à plein temps, ils ne produisent pas de contenu sur les réseaux sociaux et ne basent pas leur activité sur l'acquisition d'une audience. Ce sont des compétiteurs et de ce fait, ils sont beaucoup moins connus et donc attirent beaucoup moins de spectateurs à leurs matchs.

Mais ce n'est en aucun cas la faute des joueurs, la ligue des grands maîtres à la base avait un critère d'admission basé sur l'aspect communautaire, mais ce dernier n'existe pas du tout en ce qui concerne l'admission actuelle qui elle n'est que compétitive.

Ainsi, il est totalement logique de ne pas voir arriver dans la ligue des joueurs connus, des streamers à plein temps ou des personnalité de YouTube. Et il est également logique d'en voir s'en aller de la ligue puisque ces derniers étaient en nombre lors de la création de la ligue.

La ligue des GM n'a pas été créée dans une logique d'auto-alimentation de la fanbase, mais au contraire vers une réduction logique de cette dernière. Et c'est à Blizzard de compenser ces pertes et de pousser à faire connaître les joueurs qui intègrent ce système, ou au moins de les aider à se faire connaître.

Les épisodes pendant la ligue où on peut les voir répondre à des questions est un début, mais il y a cependant le problème qu'il faut déjà être un spectateur pour connaître ces nouveaux joueurs, alors que le but seraient que ces joueurs attirent une nouvelle audience ou permettre au moins de conserver celle qui a perdu son joueur favori lors de la dernière saison.

La ligue des grands maîtres ne va pas s'arrêter, le contrat avec YouTube est trop récent pour envisager la possibilité de stopper la diffusion d'un des programmes le concernant. Mais il y a un réel besoin de recentrer soit le public concerné par ce programme, qui semble vouloir cibler le grand public avec une offre basée sur du contenu à vocation très compétitive. Soit l'offre qui doit se concentrer sur le développement des personnalités et le story-telling afin de pouvoir parler à une audience qui ne cherche pas uniquement un contenu compétitif mais qui souhaite être diverti avant tout.

Si cela est fait, alors la ligue des grands maîtres a encore de beaux jour devant elle.

Tags : Hearthstone Metagame
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 28.413.599 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.