Quelles sont les premières retombées du patch 22.0.2 ?

On vous dit tout
JHden | 22/12/2021 à 14h03 - 5

Dimanche soir, le japonais Posesi devenait le huitième champion du monde de l'histoire d'Hearthstone, en battant son compatriote et précédent champion Glory. Si le tournoi a suscité de l'émulation dans les communautés compétitives, le point le plus discuté a très largement été les line ups amenées par les joueurs. En effet, les decks OTKs ont plus que dominé en termes de représentation sur le tournoi, et ont terminé d'entériner le fait que le métagame était bel et bien concentré autour d'un seul et même archétype.

Ne pouvant changer le jeu à quelques jours du tournoi le plus important de l'année, Blizzard aura donc agi dès le lendemain avec des modifications qui sont déjà en vigueur. 

Touchant en majorité l'archétype combo, et plus largement tous les decks représentés aux championnats du monde, ces nerfs ont clairement pour but de ralentir la vitesse des decks combos les plus forts, où la capacité défensive de decks qui n'avaient que pour but d'atteindre une situation définie.

À coté de ces derniers, deux classes enfermées dans le même archétype depuis longtemps, le Chasseur et le Mage, ont reçu de légers bonus à des cartes importantes pour des archétypes de valeurs, jusqu'à maintenant complètement inutilisés. 

Avec des modifications qui sont déjà actives, les retombées de ces derniers devraient vite se faire sentir. Cependant, plusieurs avis que j'ai pu lire en ligne semblent indiquer que l'archétype OTK n'est pas prêt à s'en aller. Et si, en effet, certains decks vont souffrir, voir même disparaître avec ces changements, d'autres decks très populaires lors des championnats du monde devraient continuer leur domination, ne se souciant que très peu de ce patch 22.0.2.


1. Gul'dan et Malfurion sont les 2 classes les plus touchées

Comme c'est devenu la coutume depuis la sortie de l'extension d'Hurlevent, le Démoniste est encore une fois la classe la plus touchée lors de nerfs, le forçant encore une fois à se renouveler avec le gros recul de son archétype dominant. 

Bien que déjà en large recul dans le rang légende, le retour en force du Voleur Garrot étant néfaste pour son winrate, le Démoniste OwlTK restait un deck très populaire et très efficace dans les rangs diamant et inférieurs. 

Le fait que le deck pousse à un plan de jeu relativement simple, demandant à tenir la table jusqu'à atteindre sa situation finale en faisait l'un des deck OTK les plus faciles à aborder à différents niveaux du jeu, là où des decks avec des capacités défensives limitées se faisaient punir plus facilement.

La hausse du coût de la Baguette en mithril runique et de l'Artificier Mo'Arg devraient très nettement ralentir le deck, tant dans son développement que dans sa capacité à défendre face à son adversaire. À cela s'ajoute le point de vie en moins que rendra le Toucher des Nathrezim et Gul'dan n'a plus grand chose sur quoi se reposer pour espérer conserver son archétype phare comme extrêmement compétitif.

Cela ne veut pas dire que le Démoniste est voué à disparaître cependant, la classe disposant toujours d'un autre deck, lui aussi présent aux championnats du monde dans la line up de l'américain McBanterFace : le Démoniste Handlock. Le deck devrait donc reprendre le flambeau afin de garder Gul'dan comme une classe de la moitié supérieure en termes de puissance, et étant un deck déjà bien connu pour les joueurs, il est très possible que ce dernier ne reviennent dès les premières heures après le patch. 

Pour Mal'furion en revanche, le nerf de l'Alignement céleste pourrait bien être plus difficile à supporter, en particulier car de nombreux decks en dehors de cet archétype reposait sur le fait d'abuser du Trogg de Gouffrefer, une option qui semble bien moins intéressante désormais. 

Si ce nerf semble dérisoire par rapport à ceux du Démoniste, ce point de mana supplémentaire pourrait bien être un désastre pour le Druide, qui devrait déjà souffrir d'un retour en force des decks de rythme, des archétypes qu'il a beaucoup plus de mal à contenir. Avec sa capacité défensive presque inexistante, le Druide Anacondra se reposant sur le fait de limiter la casse jusqu'à pouvoir développer ses synergies, Malfurion pourrait bien être la classe la plus touchée dans ce patch note, et devra revenir vers des archétypes Token ou agressifs en cas d'un changement de métagame vers beaucoup plus de développement de la table. 


2. Voleur, Chasseur de démons et Chaman, on prend les mêmes et on recommence

Valeera et Illidan ont chacun vu une carte clé de leur archétype populaire couter un point de mana supplémentaire. Pour le Voleur, il s'agit du Pieuvrobot, qui coutera désormais 3, et pour le Chasseur de démons, ce sera l'Artificer Mo'arg qui passe également à 3 mana.

Dans les 2 cas, ces changements devraient ralentir ces decks dans leur capacité à interagir avec l'adversaire. Pour Valeera, le Pieuvrobot était le moyen de réduire ses cartes et de débloquer des tours très explosifs, permettant de compenser le tempo générer en début de partie par son adversaire.

Pour Illidan, le Mo'arg était une carte clé dans le but de démolir le développement adversaire et d'appuyer sur le bouton Reset, gagnant un temps précieux pour avancer sa quête. 

Bien que ces changements devraient affaiblir ces decks, les 2 classes disposent toujours d'outils très efficaces pour faire face à leurs adversaires rapides. De plus, contre des adversaires défensifs, le changement de coût en mana ne devrait même pas se ressentir, laissant ainsi la classe Prêtre par exemple, toujours comme une victoire presque automatique pour ces decks. 

Avec le changement du Trogg, il est à se demander si les decks de rythme n'ont pas plus perdu dans ce patch que que le Voleur Garrot et le DH OTK. Les archétypes agressifs ne jouant pas le Trogg pourraient être les grands gagnant de cette équation, comme par exemple le Chaman Élémentaire ou le Guerrier Pirate. 

Parlant de ces deux classes d'ailleurs, leurs nerfs devraient apparaitre comme anecdotiques dans un premier temps. Le Gardien tombeneige passant à 6 mana est totalement logique, la carte à elle seule bloquant le retour des stratégies basées sur la table.
Avec les outils à la disposition de Thrall cependant, comme la Floraison de foudre ou le Marteau d'enchères, il y a fort à parier que le Gardien tombeneige n'aille pas bien loin et reste une excellente carte des decks Chaman à venir. 

De même pour la Matelot de la Voile sanglante, dont la perte d'un point de vie ne devrait pas impacter la puissance brute du Guerrier Pirate. Le deck était déjà sur le déclin depuis la sortie de l'extension, et sa mauvaise performance aux championnats du monde n'aura pas rassuré les joueurs. L'archétype devrait conserver son rôle de contre à certains decks ne pouvant gérer la pression constant que le Guerrier Pirate est capable de développer. 


Conclusion

Le patch 22.0.2 était très attendu après les championnats du monde, et son arrivée très rapide est un signe que Blizzard ne souhaite pas laisser Hearthstone en jachère jusqu'à la reprise compétitive au mois de janvier. 

En ce qui concerne son impact immédiat cependant, je rejoins le camp de ceux qui doutent, voyant le Voleur Garrot et le DH OTK être moins sévèrement touchés que les decks utilisant le Trogg de Gouffrefer par exemple. J'ai ainsi du mal à me projeter dans un métagame où ces deux decks ne seraient pas dominants pour encore quelques temps. 

Les buffs apportés dans ce patch sont cependant très encourageants, particulièrement ceux du Mage, dont l'archétype pouvoir héroïque semble être soutenu régulièrement sans jamais réussir à franchir le pas.

Je vous quitte en vous proposant une liste de Mage sur cet archétype, en espérant que cette fois-ci, le deck ait assez de puissance brute pour se faire une place. En effet, Mage est aussi la seule classe OTK a ne pas être touchée par les nerfs, ce qui souligne le fait que les développeurs pensent que la classe peut évoluer sans toucher à son archétype OTK. 

Espérons qu'ils aient raison.


Tags : Hearthstone Metagame
5 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Hearthstone : 30.964.094 visites.
© Copyright 1998-2022 JudgeHype SPRL. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur. Politique de confidentialité.